On sait que le premier ministre britannique David Cameron était très opposé à  la nomination de Jean-Claude Juncker à la présidence de la commission européenne. Il n’aura pas réussi à l’en empêcher.  Cet échec britannique inquiète la presse locale qui verrait bien la Grande-Bretagne s’écarter un peu plus de l’UE. L’actuel premier ministre s’est engagé à organiser un référendum sur l’appartenance de son pays à l’UE en 2017 s’il est réélu l’an prochain.

Pour les principaux journaux britanniques, cette nomination isole un peu plus les Britanniques et sonne comme un échec. “Une marche de plus vers la sortie de l’Europe”, écrit le Daily Telegraph. Pour le Times, le Royaume-Uni est proche de la sortie. On retrouve les mêmes idées mais avec différentes expressions dans le Guardian ou le Sun. Les relations entre l’UE et la Grande-Bretagne semblent avoir pris une nouvelle tournure et pourraient se terminer par la sortie du pays de l’UE.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Dominique says:

    Les Anglais sortiront de l’UE.Ils ont raison;Junker est un agent de l’OTAN.

  2. Pingback: L'exécutif européen doté d'un patron et d'un programme - Les Échos - Mes Actus

  3. LEBRETON says:

    BRAVO à CAMERON ! Et à la HONGRIE !

    l’EUROPE (ce qu’il en reste) va devenir encore + le toutou des STATES !

  4. Il est difficile de comprendre pourquoi Cameron et Juncker sont fâchés l’un avec l’autre, alors qu’ils sont tous les deux des pions américains. Tout ça ressemble à de la manipulation.