Les pays occidentaux, soumis au diktat américain, exercent une pression à tous les niveaux sur la Russie afin qu’elle cesse d’obstruer les volontés mondialistes. Et l’une des pressions consiste à spéculer sur la monnaie et de faire effondrer le rouble.

Car chez les incompétents, notamment européens, on part du principe qu’une monnaie doit forcément être forte, et que la dévaluation est nécessairement une catastrophe. C’est d’ailleurs l’argument systématiquement opposé à Marine le Pen lorsqu’elle dit vouloir sortir de l’euro pour dévaluer la monnaie et retrouver une compétitivité sur le commerce extérieur.

Or cette fois ci, c’est fait : le rouble est dévalué de 40%. On se trouve donc théoriquement devant le scénario catastrophe que nous promettent les économistes de bazar pour la France si jamais le FN accédait au pouvoir.

marine_le_pen_rouble

Qui plus est pour la Russie, celle-ci tire une grande part de ses recettes de la vente des hydrocarbures et notamment du gaz, et les cours de ces énergies ont chuté en même temps que le rouble subissait les attaques spéculatives. C’est donc dans une vraie tenaille que se trouve l’économie russe.

Pourtant, à Moscou, on ne s’affole pas, et avec raison. Car la Russie possède d’importants stocks d’or, qui, même si les monnaies n’ont plus comme référentiel le métal jaune, permet tout de même de donner du crédit à cette monnaie qui contrairement à d’autres, comme l’euro par exemple, n’existe pas qu’au travers des marchés financiers et de la spéculation.

La chute des hydrocarbures représentent par contre un véritable problème pour l’économie russe, mais à relativiser pour deux raisons :

  • Elle est aussi un problème majeur pour les autres pays producteurs, et notamment pour les sociétés pétrolières américaines qui détiennent la majorité des exploitations des champs d’hydrocarbures. Il y a fort à parier que cette spéculation à la baisse ne sera que très temporaire, les états et sociétés pétrolières occidentales ayant trop à y perdre.
  • Elle est une opportunité pour la Russie de relancer une industrie sur un mode plus diversifié et moins dépendant des hydrocarbures, opportunité d’autant plus importante que la dévaluation du rouble va rendre les produits russes plus attractifs à l’export.

C’est donc à terme l’effet inverse que celui escompté que vont provoquer les occidentaux : ces pressions sont en train de donner à Vladimir Poutine les armes et les outils nécessaires pour faire de la Russie une économie mondiale de toute première importance.

Les Etats-Unis creusent leur tombe économique. Quand à l’Europe, le trou est déjà prêt.

Marine le Pen aura tout loisir dans deux ans de montrer l’exemple russe qui prouvera que la dévaluation n’a pas mené à la catastrophe et qui justifiera donc la pertinence de son programme économique, chose d’autant plus facile, que la France n’aura pas ce problème de pression par les hydrocarbures : deux ans, c’est le temps que se donne Poutine, deux ans, ce seront aussi les élections présidentielles françaises, avec un FN aux portes du pouvoir.

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

22 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :