L’affaire de Charlottesville semble être devenue le prétexte d’une grande vague de politiquement correct cherchant à imposer honte et repentance dans tout l’Occident.

C’est maintenant au tour de l’Amiral Nelson d’être pris pour cible. Cette fois, la campagne est menée à Londres et vise la statue de l’amiral Nelson trônant au milieu de Trafalgar square.

Le journal The Guardian a publié une tribune signée Afua Hirsch réclamant que disparaisse ce monement à la gloire de l’amiral Nelson.

Ce qui lui est reproché dans cet article n’est pas d’avoir vaincu la marine de Napoléon sur mer avec la Royal Navy. Non, ce qui est reproché à l’amiral Nelson, c’est d’avoir été un partisan de l’esclavage.

Et voilà les représentants de la police de la pensée qui en arrivent à conclure que l’amiral Nelson serait aujourd’hui… “un suprémaciste blanc” !

Afua Hirsch écrit donc :

J’ai immédiatement pensé à des personnalités comme Nelson quand j’ai appris que des statues de confédérés étaient démontées aux Etats-Unis.”

Dans l’article, elle annonce d’ailleurs la suite et estime que les Britanniques devraient collectivement interroger leur passé colonialiste au même titre que les Américains se confrontent aux questions de l’esclavage et de la ségrégation raciale.

Mais qui est Afua Hirsch ? Cette femme est née en 1981 d’un père juif anglais et d’une ghanéenne. Elle est devenue journaliste pour Sky News et The Guardian, ce qui a permis au cours des dernières années de devenir une égérie du politiquement correct au Royaume-Uni, jouant tantôt sur ses origines africaines, tantôt sur ses origines juives, pour revendiquer une politique favorable à l’immigration, au multiculturalisme, agiter les populations de couleur et favoriser la subversion.

Le parallèle est troublant avec le mouvement Black Lives Matter financé par le milliardaire mondialiste apatride George Soros.

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :