La DILCRAH (délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT) n’est pas simplement l’un des outils de l’arsenal de la police de la pensée. C’est aussi un refuge rémunérateur pour politiciens en transit.

Ainsi, Elise Fajgeles, suppléante de Benjamin Griveaux, occupait son siège de député tant que celui-ci était secrétaire d’Etat et porte-parole du gouvernement. Mais il a quitté ces fonctions le 27 mars 2019 et a retrouvé son siège à l’Assemblée nationale un mois plus tard, s’attelant maintenant à tenter de s’imposer pour être le candidat LREM à la mairie de Paris en 2020. Du coup, Elise Fajgeles a été recrutée le 1er juillet à la DILCRAH, comme chargée de mission, avec un contrat sur mesure dont le salaire d’environ 6.000 euros correspond approximativement au traitement de parlementaire qu’elle vient de perdre.

Le Canard enchaîné note que l’écologiste Cécile Duflot avait déjà utilisé le même stratagème pour recaser sa suppléante à la DILCRAH en 2014.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs
1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :