Le week-end dernier, à l’occasion du 8 Décembre, la ville de Lyon s’est illuminée toute entière. Des millions de touristes ont afflué dans les rues décorées, les jeunes ont fait une procession aux flambeaux, de nombreuses festivités avaient lieu. Tout cela pour le 8 Décembre…

A l’origine de cette Fête des Lumières à voir au moins une fois dans sa vie, il y a plusieurs choses. Tout d’abord, à trois occasions dans l’Histoire,  alors que le scorbut (1638), la peste (1643) et le choléra (1832) les menaçaient, les Lyonnais montèrent en procession sur la colline de Fourvière qui domine la ville. Par trois fois, la Sainte Vierge les épargna de ces fléaux.

Un peu plus tard, en 1852, une statue de Marie en bronze doré est censée être  inaugurée sur le clocher de la petite chapelle de Fourvière mais un violent orage survenant, cela sembla compromis. Le feu d’artifice prévu fut remplacé par des milliers de petits lumignons placés sur les rebords des fenêtres. L’orage disparaît et la statue peut être installée. La Sainte Vierge avait encore agi!

Enfin, pendant la guerre de 1870, alors que les Prussiens menacent d’envahir Lyon, les habitants et leur archevêque promettent à la sainte Vierge d’édifier une basilique si la ville est préservée. Effectivement, Lyon est sauvée et en 1872, les travaux commencent…

Aujourd’hui et depuis plusieurs années déjà, pour remercier la Sainte Vierge d’avoir protégé leur ville à de nombreuses reprises, les Lyonnais pavoisent leur ville. Le soir de la fête de l’Immaculée Conception, chacun met des lumignons à sa fenêtre ; chaque maison brille dans la nuit comme pour veiller et dire merci. Des immenses lettres se détachent dans l’obscurité au pied de la basilique: “Merci Marie”.  Des spectacles sons et lumières ont lieu à de nombreux endroits de la ville, des illuminations embellissent toutes les rues.

Cette belle fête aux origines très religieuses prend souvent un caractère touristique et presque forain; en effet, il y a beaucoup de stands divers et variés. Mais, la plupart des gens songe encore à celle que l’on vénère avant tout, à la Reine des Lyonnais. Merci Marie!

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :