Neymar Vincha Jesus-censure

La FIFA, la plus haute institution du football mondial, a censuré les images montrant l’inscription « 100% Jésus » sur le bandeau de la star brésilienne Neymar, dans la vidéo du gala Ballon d’Or diffusée le 11 Janvier à Zurich ( Suisse).

Pour présenter Neymar, l’un des finalistes pour le Ballon d’Or qui finalement a été accordé à l’Argentin Lionel Messi (le cinquième de sa carrière), la FIFA a publié un extrait de la vidéo du match du FC Barcelone / Juventus en finale de la Ligue des Champions qui se jouait à Berlin le 6 juin. Dans la vidéo (à partir de la 35’’) on peut voir Neymar porter un bandeau blanc dont les mots «100% Jésus » ont été censurés par la FIFA.

Ainsi, la FIFA rejoint la vague laïciste qui vise à effacer toute trace du christianisme. Cette censure a suscité plusieurs protestations ainsi qu’une pétition demandant des excuses officielles de la FIFA.

La FIFA prétend qu’elle a fait modifier les images et effacer le texte du bandeau « par respect ». Respect de qui, de quoi ? Certainement pas de la vérité, ni des convictions du joueur de foot. 

Rappelons que le joueur est un chrétien pratiquant, comme beaucoup de ses compatriotes brésiliens.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :