Voici un reportage disponible en onze langues et destiné à éveiller les vocations religieuses.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Xavier S. (Bruxelles) says:

    Une magnifique vidéo qui nous montre clairement le chemin tracé par l’Esprit-Saint.
    Ces derniers temps, de nouveaux signaux ont confirmé le naufrage en cours de l’Eglise conciliaire.

    Sur cath.ch, le site officiel de l’Eglise catholique suisse, on pouvait lire, le 4 novembre dernier, que les Ursulines de Brigue ainsi que d’autres communautés de religieuses (conciliaires) sont très inquiètes pour les prochaines années, parce qu’elles ne sont plus certaines d’avoir la messe quotidienne dans leurs couvents, faute de remplaçants pour les vieux prêtres actuels.

    Le dimanche 4 novembre dernier, dans une lettre pastorale lue dans toutes les églises de Pologne, les évêques de ce pays ont appelé les Polonais à ne pas abandonner la foi catholique.

    A Bruxelles, l’Institut d’Etudes Théologiques (IET) des jésuites vient d’entamer sa dernière année académique du programme de formation de prêtres, avant sa transformation à partir de septembre 2019, en un centre de diverses formations pour laïcs.
    La formation des prêtres jésuites francophones du Bénélux sera transférée au Centre Sèvres à Paris.
    A partir de 2019, la Belgique et les Pays-Bas, qui ont vu fleurir d’innombrables vocations de jésuites et de missionnaires depuis le 16e siècle jusqu’au maléfique concile Vatican II, ne formeront donc plus aucun prêtre de la Compagnie de Jésus ! La Croix l’avait annoncé le 29 juin 2017 (fête de saints Pierre et Paul). On y lit qu’en plus des difficultés financières, l’ IET ne parvient plus à renouveler ses professeurs, presque tous jésuites. Depuis 2000, l’IET n’aurait accueilli que quatre candidats belges ou luxembourgeois, les autres venant surtout de France et d’autres pays du monde. De moins en moins de jeunes vocations, professeurs vieillissants et sans relève: la spirale infernale depuis Vatican II.

    Ce sont là des signes que nous avançons vers la fin inexorable et douloureuse de l’épisode “Vatican II” dans l’histoire de l’Eglise. La construction conciliaire pourrait bien s’effondrer comme l’Union Soviétique et d’autres “grands machins” de 20e siècle. Jusqu’à l’été de 1989, personne ne s’attendait à la chute en quelques mois, du mur de Berlin et puis du bloc soviétique. A quand le tour de l’Eglise conciliaire ?

  2. Sebastien Wolf says:

    Hélas Il est quasiment impossible de trouver un nouveau prêtre de la FSSPX qui comprend la dimension du complot judéo-masonique. J’ai comme l’impression qu’ils n’étudient pas Mgr Jouin, Mgr Delassus, le Rev Denis Fahey ou autres plus récents. J’aimerais beaucoup qu’on porte la contradiction car l’œuvre de Mgr Lefevbre a certainement sauvé le sacerdoce et si des âmes au 21eme siècle sont sauvées c’est certainement grâce a cet saint homme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !