C’est une nouvelle provocation de la franc-maçonnerie après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Jean-Philippe Hubsch, grand maître du Grand Orient de France, principale obédience maçonnique de France, prétend que la cathédrale parisienne est un lieu de culture, pas de culte. Ces propos, rapportés par le quotidien L’Opinion, créent l’indignation parmi les catholiques même les plus modérés.

Dans une démarche qui s’apparente à une tentative de conquête, le grand maître du G.O.D.F. estime en effet que la cathédrale Notre-Dame de Paris n’est pas un lieu de culte, mais « un lieu de culture  », comme le rapporte Jean-Dominique Merchet dans L’Opinion du 17 juin. C’est d’ailleurs dans cette intention que les francs-maçons de la rue Cadet se sont mobilisés pour recueillir des fonds pour la reconstruction de l’édifice, dans un « geste de solidarité républicaine ».

Karine Dalle, directrice de la communication du diocèse de Paris, a répliqué sèchement. « L’Église est affectataire de @notredamedeparis, qui est et restera un lieu de culte, de foi, un lieu d’accueil, de générosité, de gratuité. Tout sauf ce qu’est la franc-maçonnerie », a-t-elle écrit sur Twitter.

Le directeur de la rédaction de La Vie, Jean-Pierre Denis, peu suspect d’être un réactionnaire, encore moins un “catho intégriste”, écrit sur le même réseau social : « Le Grand Orient a vraiment la vue que baisse ».

Un autre célèbre franc-maçon avait déjà tenté de réduire la dimension catholique de Notre-Dame à un accident de l’histoire parmi d’autres. « Bien sûr, Notre-Dame accueille tout le monde, et la foi catholique l’anime. Mais elle n’appartient à personne ou bien seulement à tout le monde, comme les pyramides du plateau de Gizeh » avait ainsi écrit le frère trois-points Jean-Luc Mélenchon sur son blog dès le 15 avril. « Que le bâtiment soit un édifice religieux n’empêchera jamais qu’il soit l’incarnation de la victoire de nos anciens contre l’obscurantisme », notait aussi le leader de La France Insoumise, toujours membre du Grand Orient de France.

Ces tentatives de laïcisation de la cathédrale de Paris expliquent un certain durcissement de ton de l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, qui n’a pas manqué de monter à plusieurs reprises au créneau pour rappeler que, contrairement aux affirmations du Grand Orient de France, Notre-Dame était et demeure un lieu de culte. Il l’a redit avec force dans l’homélie prononcée le 15 juin au cours de la première messe célébrée dans la cathédrale depuis l’incendie : « Peut-on vraiment par ignorance ou par idéologie séparer la culture et le culte (…). Je le dis avec force : une culture sans culte devient une inculture. Il n’est qu’à voir l’ignorance religieuse abyssale de nos contemporains en raison de l’exclusion de la notion divine et du Nom même de Dieu dans la sphère publique en invoquant une laïcité qui exclut toute dimension spirituelle visible. Comme tout édifice, la cathédrale comprend une pierre angulaire qui porte l’ensemble du bâtiment. Cette pierre angulaire, c’est le Christ ».

Cette offensive de la secte maçonnique confirme d’autant plus les paroles de la Complainte pour Notre-Dame rédigée et chantée par les Capucins de Morgon, dont MPI assure la diffusion.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :