Matthieu Chaigne est co-fondateur de l’observatoire des sondages et tendances émergentes Délits d’Opinion. Chargé de cours à l’INSEEC et à la Sorbonne-CELSA, il exerce également dans les cabinets de communication de premier plan où il conseille les chefs d’entreprises dans leurs stratégies de communication.

Ce livre s’appuie sur une centaine d’analyses d’opinion et de sondages collectés auprès d’instituts qui prennent quotidiennement le pouls du pays. Il en ressort, malgré toutes les préventions humanistes de l’auteur de ce livre, que les Français sont très mécontents et s’interrogent sur la survie de leur pays. Economiquement déclassée, culturellement menacée, la France semble paralysée par la fin possible de son histoire.

Avec un niveau de vie qui s’effondre, les classes moyennes sont dorénavant en première ligne et ont la haine. Redoutant la précarité, elles en veulent à l’Europe libérale, accusée de jouer contre les intérêts du pays, et au pouvoir, incompétent et corrompu.

Les Français se considèrent comme les cocus de la mondialisation. Le premier mot qu’ils associent à la mondialisation est… le chômage. 

L’immigration et l’insécurité sont d’autres préoccupations importantes des Français qui réclament une politique plus soucieuse de conserver l’identité du pays. Beaucoup s’inquiètent que la France telle que nous la connaissons, telle que nous l’aimons, disparaisse, submergée par les vagues de migrants. Polémique sur les crèches de Noël dans les mairies, pugilat autour du burkini sur les plages, bras de fer sur l’apprentissage de l’arabe à l’école… Autant de thèmes que les Français relient à la perte de notre identité. La perspective de la guerre civile est aussi de plus en plus évoquée.

Autre enseignement de cette étude : grandes institutions financières, médias, politiciens, franc-maçonnerie et enseignants sont de plus en plus rangés parmi les fossoyeurs du pays et qualifiés de manipulateurs. L’Europe est également identifiée comme responsable du malheur des Français.

Au final, ce livre vient confirmer par les études d’opinion ce que nous savions déjà : les prétendues « élites » actuelles sont totalement coupées du peuple. Une terrible gifle les attend…

La France en face, Matthieu Chaigne, éditions du Rocher, 210 pages, 18,50 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :