La Hongrie vient de réclamer la démission du haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad al-Hussein, qui a qualifié Viktor Orban de raciste.

La reductio ad Hitlerum est l’ultime argument de la police de la pensée mondialiste.

En riposte, Peter Szijjarto, ministre hongrois des affaires étrangères, a annoncé qu’il est « évident » que M. Zeid Ra’ad al-Hussein, diplomate onusien d’origine jordanienne doit démissionner. « Il est indigne de son poste », a commenté le ministre Peter Szijjarto qui a précisé que la position de la Hongrie en matière d’immigration est justifiée, puisque cette immigration facilite le terrorisme et menace l’identité culturelle hongroise.

« La violation des frontières doit être considérée comme un délit et doit être sanctionnée. », a rappelé le ministre hongrois.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup