La Hongrie a adopté mardi une législation qui interdit la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs et réprime la pédophilie.

Le projet de loi interdit de montrer du matériel pornographique ou du contenu décrivant l’homosexualité ou le transgenre aux mineurs de moins de 18 ans. D’autres mesures incluent un registre des délinquants sexuels, des réglementations sur l’éducation sexuelle et des politiques plus strictes contre la pornographie enfantine.

L’Assemblée nationale hongroise a approuvé le projet de loi par 157 voix pour et une contre. Les parlementaires de gauche, surpassés en nombre par la super-majorité conservatrice hongroise, ont boycotté le vote.

Pour garantir « la protection des droits des enfants, la pornographie et les contenus qui représentent la sexualité à ses propres fins ou qui encouragent la déviation de l’identité de genre, le changement de genre et l’homosexualité ne doivent pas être mis à la disposition des personnes de moins de 18 ans », indique le projet de loi.

La législation anti-pédophilie est la dernière action d’une campagne de plusieurs années en Hongrie pour protéger les enfants de l’idéologie libérale et préserver les valeurs chrétiennes du pays. Depuis 2018, la Hongrie, dirigée par le Premier ministre Viktor Orbán, a supprimé les cours d’« études de genre », interdit l’adoption entre personnes du même sexe, et inscrit la famille naturelle dans la constitution nationale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La clef des écritures


Voici une oeuvre qui mérite de vous être proposée.

Pour comprendre les Saintes Écritures, il faut dépasser l’intelligence de la lettre et en saisir l’esprit. « L’Écriture sainte, dit saint Grégoire le Grand, par la manière même dont elle s’exprime, dépasse toutes les sciences ; car, dans un seul et même discours, tout en racontant un fait, elle livre un mystère. »

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :