Le geste « OK », qui consiste à former un cercle avec son pouce et son index, est normalement utilisé sous l’eau pour signifier que l’on va bien. Dorénavant, les plongeurs devront trouver un autre geste pour se parler sous l’eau afin de ne pas déplaire à la ligue anti-diffamation américaine (ADL).  Cette organisation non gouvernementale, qui lutte contre les discriminations et la haine à l’encontre des personnes juives, le classe depuis le 26 septembre parmi les symboles de haine, a repéré CNN.

L’ADL a intégré le geste « ok » dans sa liste des symboles haineux. Selon elle, il est utilisé depuis 2015 par des personnalités politiques de “droite”. « Utilisé par beaucoup de personnes à droite — et pas seulement des extrémistes — dans le but de nuire aux libéraux, il peut aussi être utilisé par des suprémacistes blancs », précise l’ADL, qui ajoute : « Il faudra se méfier du contexte lorsqu’on évaluera la portée de ce symbole. »

L’ADL tient à jour une liste des symboles qu’elle considère comme étant haineux. Elle en répertorie plus de 200 au total. Le dirigeant de l’ADL, Jonathan Greenblatt, a fait savoir à la BBC que la liste des symboles de haine était faite à destination du public, mais aussi «  pour les forces de l’ordre », celles-ci doivent en effet se former à reconnaître des symboles pour mieux identifier les groupes qualifiés de haineux par cette police de la pensée, dont la dictature est en marche.

On se demande quel sera le prochain geste anodin qui sera déclaré “symbole haineux” par l’ADL…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés