Dans Le Figaro de ce jeudi, Madame Viviane Lambert, maman de Vincent Lambert, s’adresse à Emmanuel Macron.

Mon fils a été condamné à mort. Il s’appelle Vincent Lambert, il est père d’une petite fille, il vit, et n’a commis aucun crime. Et pourtant, ce lundi 9 avril 2018, en France, un médecin m’a annoncé que dans dix jours commencerait la lente et longue agonie de mon enfant, qui va mourir de faim et de soif.

Ce même lundi, vous étiez au Collège des Bernardins, à Paris, pour parler du handicap et de la vulnérabilité. Vous avez évoqué l’exigence de l’effectivité. Et vous vous êtes engagé personnellement, avec ces mots: «Je pense, pour ma part, que nous pouvons construire une politique effective, une politique qui échappe au cynisme ordinaire pour graver dans le réel ce qui doit être le premier devoir du politique, je veux dire la dignité de l’homme.»

Permettez-moi de vous prendre au mot, Monsieur le Président: mon fils n’a pas mérité d’être affamé et déshydraté. Qui oserait, à cet égard, parler de «mourir dans la dignité»? Pourquoi lui infliger cette peine? …

Pour lire la suite

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Nos gouvernants n’ont pas de coeur et ne parlons pas des commanditaires dans l’ombre. Et ils vont assassiner Vincent Lambert juste pour emmerder les catholiques et défier Dieu en face. Le mal fait pour le mal, car ils veulent être dieu et pouvoir prouver que ce qui est mal pour Dieu, est le bien pour eux. C’est le langage de Satan.

  2. Jean-Pierre DICKES says:

    Oui. C’est un véritable holocauste à Satan.

  3. sabinaki says:

    C’est très vrai, Toto, ce que vous dites.
    Mais ils oublient que la prière peut tout et que celui qui est confié à Marie est bien gardé.
    Que son Ange gardien le protège et que personne ne lui fasse aucun mal.
    Avec mes enfants, nous disons tous les jours le chapelet à cette intention, jusqu’à ce qu’ils abandonnent leur funeste projet.

    • Vous avez la bonne attitude, sabinaki, bravo, et la prière des enfants a un grand pouvoir sur le coeur de Dieu. La prière et les autres moyens à notre portée, comme les 24 spécialistes qui sauvent l’honneur de la médecine en proposant simplement de soigner Vincent et non pas de l’assassiner.
      Le Dr Sanchez sous-fifre et 2e couteau obéit à plus salaud que lui. On lui fera porter le chapeau si un jour cet assassinat est puni. Ses commanditaires le laisseront alors tomber sans aucun scrupule. Qu’il y réfléchisse et qu’il cesse de cautionner la séquestration et l’exécution de Vincent. S’il est capable de tuer un handicapé que ne fera-t-il pas avec des malades en fin de vie?

      • sabinaki says:

        Oui, ces 24 spécialistes sont notre fierté, un peu comme le lieutenant colonel Beltrame, dans un autre ordre d’idées.
        Dieu peut faire qu’on ne touche pas à Vincent, qu’Il chérit, car Il préfère les petits, les malades et les enfants aux monstres d’orgueil qui se croient permis de changer les commandements.
        Les gros malins.
        Si cet assassinat a lieu, alors c’est la porte ouverte à des milliers d’euthanasie, tout comme la loi sur l’avortement,a généré des millions de morts… Et on éradiquera les gens touchés par la vieillesse, les maladies neuro-dégénératives, les accidentés, en gros on y passera tous sous prétexte que notre vie ne sert à rien.
        Dieu se réserve un terrible Jugement Dernier.!..

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !