La mère de Vincent Lambert s’est exprimée ce lundi à l’ONU devant le Conseil des droits de l’Homme. Alors que la Cour de cassation française a ouvert la voie à un nouvel arrêt de soins, euthanasie déguisée. “La France ne nous entend pas”, a-t-elle expliqué à BFM-TV.

Ci-dessous l’émouvant témoignage de Viviane Lambert pour son fils : “Vincent ils veulent l’assassiner.”

Elle est intervenue également pendant le débat général (point 3) au Conseil des droits de l’homme devant toutes les délégations membres, lundi 1er juillet 2019. Elle a lancé un vibrant appel à la France de respecter ses engagements internationaux. Voici son intervention :

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

50 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires