Entretien avec le commandant du Conseil Militaire syriaque (MFS)

– Quelle est votre situation dans cette guerre ?

L’opération Tel-Hamis est en cours depuis un certain temps maintenant. Nous (Conseil militaire syriaque -MFS) et nos amis des GPJ (Unités de protection du peuple) continuons à lutter ensemble dans cette opération. Les villages que nous avons libérés des terroristes de l’Etat Islamique au début de l’opération restent encore sous notre contrôle.

– Quels villages ont été libérés et sont sous le contrôle de la MFS?

Tel-Marouf, Rheya, Sharmuc, Hareke, Abu-Ghazaf u Abu-Ghasayb. Ces villages sont sous contrôle des soldats du MFS et des GPJ.

– Quels sont les villages qui pourraient encore être libérés et placés sous le contrôle du MFS?

Derrière Tel-Hamis il y a 150 villages, et l’Etat Islamique s’y est implanté depuis plus d’une année.

– Quel est l’objectif du MFS?

Prendre le contrôle de l’ensemble du Gozarto avec nos amis des GPJ et libérer les 150 villages de l’Etat Islamique.

– A quelle distance vous trouvez-vous des premières lignes de l’Etat Islamique ?

Nous sommes à 1,5 km au cours de la journée et 400-500 m dans la nuit. Nous essayons de nous rapprocher et de pratiquer des embuscades la nuit.

– L’évolution de Kobané peui-elle avoir un effet sur le Canton Gozarto et sur le MFS?

Si Kobané tombe, ce sera une occasion pour l’Etat Islamique d’attaquer Gozarto. Si elle ne tombe pas, l’Etat Islamique voudra toujours essayer d’attaquer Gozarto et il y aura de fortes offensives.

– Qu’est-ce que le peuple de Gozarto pense du MFS?

La population a vu qu’il y a des soldats syriaques qui prêts à se battre pour Gozarto. Les gens sont heureux en l’apprenant. Nos attaques ont augmenté, plus celles menées par nos alliés de la Sutoro. Il y a des étrangers chrétiens venus de l’Europe qui rejoignent le MFS.

– De quel genre d’armes le MFS peut-il disposer ?

Kalachnikov, Biksi-Doshka, RPG. La plus grande arme dont nous disposons est la puissance de la volonté.

– Enfin, avez-vous quelque chose que vous aimeriez dire aux syriaques vivant à l’extérieur ?

Nous sommes les soldats de notre peuple; nous nous battons pour la liberté de notre peuple.

(via syriacsnews.com)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :