Etats-Unis – Le président américain Donald Trump a annoncé dimanche que son administration allait inscrire la mouvance d’extrême gauche “antifa” (antifasciste), sur sa liste américaine des organisations terroristes.

Les Etats-Unis vont inscrire Antifa dans la catégorie des organisations terroristes“, a tweeté Trump, qui a attribué ces derniers jours à cette mouvance et à d’autres “extrémistes radicaux” les débordements ayant fait dégénérer en émeutes des manifestations pour protester contre la mort d’un homme noir de 46 ans lors d’une intervention de policiers.

Les anarchistes menés par les Antifa, notamment, ont été vite matés. Ça aurait dû être fait par le maire dès la première nuit, et il n’y aurait eu aucun problème“, a-t-il écrit, faisant référence à Jacob Frey, le maire démocrate de Minneapolis, d’où la contestation est partie après l’arrestation mortelle de George Floyd, dont les images ont fait le tour du monde.

Le ministre de la Justice William Barr a indiqué dans un communiqué que le FBI était chargé d’identifier les organisateurs des désordres.

La violence organisée et menée par Antifa et d’autres groupes similaires […] est du terrorisme intérieur et sera traitée comme tel“, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Cadoudal says:

    en France les antifas sont les enfants chéris de la Licra, sa milice chargée de terrasser la Bête immonde et nauséabonde, d’ assurer le triomphe d’ Israël.

  2. J’ai dans l’idée que cette gesticulation de chien de cirque pour calmer les spectateurs inquiets en asticotant une “mouvance”* ** verra bientôt son pendant s’exercer en sens inverse mais avec beaucoup plus de détermination contre des mouvements honorables animés par des préoccupations saines, comme la défense des peuples.

    « Moi, j’ai dit “bizarre, bizarre”? Comme c’est étrange! »

    Notes:
    * Que l’ “ON” actionne toujours en temps opportuns pour sidérer le mougeon.
    ** Mouvance, entre guillemets d’ironie car c’est un terme servi par les as de la sémantique et du néologisme pour coller de préférence aux mouvements politiques que vraiment ils n’aiment pas… comme une effluve putride de marais glauque…