La renommée des Cristal de Baccarat n’est plus à prouver. Fleuron de l’art lorrain, elle vend depuis 1864 ses bijoux, mais aussi tout ce qui concerne l’art de la table.

Baccarat s’est associé à la joaillière Marie-Hélène de Taillac pour une nouvelle gamme de bijoux, essentiellement des bagues, des colliers et des boucles d’oreilles. « Le cristal est une matière fascinante qui capte et reflète toute la lumière. Les lignes pures de l’octogone et la palette de couleur de Baccarat offrent une liberté infinie de création » déclare Marie-Hélène de Taillac. Célèbre créatrice parisienne, Marie-Hélène de Taillac porte une attention toute particulière à la taille des pierres, qui pour elle est un élément essentiel de son travail. Mixant couleur et taillage, le résultat offre des bijoux au charmes irrésistibles, ayant une identité propre. Pour Baccarat, la créatrice s’inspire des célèbres éléments de lustrerie : l’octogone et la pampille Baccarat.

Toute la collection se décline en sept coloris lumineux, le rouge rubis, le vert pomme, le rose magenta primaire, le rose carnation, le bleu turquoise et le bleu azur, ainsi que le blanc diamant. Le tout avec l’or ou l’or blanc comme métal. Il existe, pour celles qui ne savent laquelle choisir, un collier que l’on pourrait qualifier de symphonique, composé d’une alternance en quadrille de violet, de vert, de turquoise et de magenta. La gamme de bijoux proposées par Baccarat est disponible en cliquant sur le lien suivant : Bijou en cristal Baccarat et est dans une fourchette de prix tenant compte de la qualité.

Mais Baccarat, ce ne sont pas seulement les nouveautés, mais également l’orfèvrerie traditionnelle mondialement renommée, telle les verres Harcourt ornant les tables du Vatican, ou les verres Château Baccarat. Et ce n’est pas seulement du cristal, mais aussi les fameux vases Simon, les bougeoirs Our Fire, les luminaires, les bestiaires, les décorations de Noël…

Baccarat, un gage de qualité à travers les siècles.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Duralex, sed lex, c’est tout ce que mon portefeuille me permet. Pub gratuite

    • 😀
      J’adore le titre de la rubrique : “plus proche de vous”…
      Plus proche des pseudo-bourgeoises de Versailles, certainement.

      • Un passant says:

        Et pourquoi ne pas se réjouir qu’il existe un savoir-faire d’excellence en France, dans nos provinces (donc proches de nous), quand bien même ses produits ne sont pas accessibles à tous?
        Oublions un instant la convoitise!