C’est le comble pour un service secret : plus un jour ne passe sans que l’on ne parle de la NSA, l’agence nationale de sécurité des Etats-Unis.

Selon l’hebdomadaire italien Transalpha, la NSA a mis le Pape François sur écoute. Le plus surprenant, c’est que le Pape fut mis sur écoute par les services de renseignements américains alors qu’il n’était encore que Cardinal. Selon des documents rendus publics par WikiLeaks, c’est depuis 2005 que le futur Pape François fut mis sous surveillance !

Durant le Conclave, la Domus Internationalis Paolo VI, l’hôtel romain où logeait le Cardinal Bergoglio, faisait l’objet d’une attention particulière des services secrets américains.

Selon Panorama,  un autre média italien, une cellule de la NSA serait par ailleurs installée dans une annexe de l’ambassade des Etats-Unis à Rome, située Via Sallustiana, permettant l’écoute des conversations téléphoniques et la lecture des e-mails même cryptés.

Sans parler de la CIA également très implantée à Rome.

Ernst von Freyberg, le nouveau président d’IOR, la banque du Vatican, serait également sur écoute.

Quatre catégories d’informations retiendraient l’attention de la NSA :

–          Les intentions de la hiérarchie vaticane ;

–          Le système financier du Vatican ;

–          Les objectifs de politique étrangère du Vatican ;

–          Les dossiers relatifs aux droits de l’homme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :