drapeau-etat-islamique

Vendredi après-midi, à Maurepas, deux hommes d’une quarantaine d’années étaient interpellés par la police, en présence des hommes du Raid.

Lors de la perquisition dans leur appartement, les enquêteurs avaient découvert deux pistolets et un drapeau de l’Etat Islamique. C’est le drapeau, accroché à l’entrée de l’appartement, qui avait attiré l’attention lors d’une intervention dans l’immeuble à la suite d’un dégât des eaux dans la nuit de mercredi à jeudi.

Qui plus est, le locataire officiel de l’appartement fait l’objet d’une fiche S et est connu également pour homicide involontaire et d’autres délits. 

Les deux individus, soupçonnés de faire partie de la mouvance islamiste, ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Versailles, puis mis en examen dimanche, pour port d’arme prohibé.

Mais malgré ces éléments, le parquet antiterroriste de Paris n’a pas souhaité se saisir de l’affaire, préférant la laisser aux magistrats versaillais pour qu’elle soit traitée comme une affaire de délinquance ordinaire.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :