Belgique – Vendredi, le CDH (ex-parti chrétien devenu… humaniste) a exclu de ses rangs Mahinur Ozdemir, députée régionale bruxelloise et conseillère communale à Schaerbeek, en raison de son refus de reconnaître le génocide arménien.

Mahinur Ozdemir était devenue en 2009 la première femme voilée à faire son entrée sur les bancs d’une assemblée parlementaire belge, en l’occurrence le parlement de la région bruxelloise. La polémique était d’autant plus grande, à l’époque, qu’elle était élue sur une liste considérée encore dans l’opinion comme « démocrate-chrétienne » même si le parti a gommé toute référence au christianisme.

En 2010, Mahinur Ozdemir avait épousé en Turquie un attaché parlementaire de l’AKP, le parti islamique au pouvoir en Turquie.

Le CDH a demandé aux autres partis de faire de même, faisant notamment référence au parti socialiste dont Emir Kir, bourgmestre (maire) de Saint-Josse et ex-secrétaire d’Etat, refuse également de reconnaître le génocide arménien.

Mais le CDH devra probablement, s’il veut être logique, exclure également le député bruxellois Ahmed El-Khannouss, lui aussi très impliqué dans cette polémique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :