Russie – Une délégation de 30 familles de fermiers blancs sud-africains est arrivée dans la région de Stavropol, en Russie, pour y trouver refuge alors que le gouvernement sud-africain continue de voler leurs terres dans le cadre d’une politique institutionnelle de racisme anti-Blancs.

Les médias russes ont consacré des reportages à ce sujet, affirmant que la Russie pourrait accueillir  jusqu’à 15.000 Blancs d’Afrique du Sud.

Les fermiers blancs, bien qu’ils soient une minorité en Afrique du Sud, possèdent 72 pour cent des fermes du pays. Le nouveau gouvernement sud-africain a récemment annoncé un plan de redistribution des terres à la population noire dans le cadre de cette politique hautement raciste. Les critiques ont averti que l’Afrique du Sud pourrait répéter l’expérience désastreuse du gouvernement zimbabwéen en 1999-2000. La mesure avait plongé le pays dans une famine intense, a souligné RT.

Les fermiers blancs d’Afrique du Sud ont été victimes de 74 meurtres et 638 attaques en 2016-17, selon le recensement d’AfriForum. La conséquence de cette politique des autorités sud-africaines, c’est que l’Afrique du Sud sera bientôt confrontée à la menace réelle de famine en l’absence d’agriculteurs expérimentés – quelle que soit leur race.

Le reportage de la chaîne de télévision Rossiya 1 évoque un génocide racial en Afrique du Sud.

« C’est une question de vie ou de mort – il y a des attaques contre nous. C’est arrivé au point où les hommes politiques provoquent la vague de violence »

Les fermiers blancs d’Afrique du Sud pourraient donc apporter une contribution au secteur agricole russe en plein essor, selon Rossiya 1.

La Russie dispose d’environ 43 millions d’hectares de terres agricoles inutilisées, selon RT. Le pays a récemment commencé à donner gratuitement des terres aux citoyens russes pour l’agriculture. Le programme de dons de terres, qui a débuté en 2014, a connu un énorme succès.

L’arrivée de fermiers blancs expérimentés pourrait être positive pour les Russes comme pour les fermiers blancs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

17 commentaires

  1. Et nous des dizaines de milliers de traine-savate venus du monde entier !

  2. Bravo !

  3. большаяРоссия says:

    Bravo la Russie, comme d’habitude! spacibo ! La Russie est un miracle en soi au XXIème siècle avec ses immensités, sa religion chrétienne, sa population à 80% blanche et sa civilisation européenne qui s’étend jusqu’au Pacifique en Asie. On comprend qu’elle gêne les Oligarques immigrationnistes.
    Avec un pourvoir qui cultive la politique du réel et qui agit toujours en fonction des meilleurs intérêts de sa population et du pays, c’est l’Europe+
    Dommage que des gens comme Pierre Hillard (excellent par ailleurs) continuent de la dénigrer sans jamais apporter d’arguments convaincants, comme s’il fallait qu’il se convainque lui-même de la justesse de ses théories établies une fois pour toutes.

    • MA Guillermont says:

      Tellement vrai , tout est révélé … Merci à vous pour ces belles vérités .
      Encore un peu de patience … pouvez-vous nous traduire votre pseudo ?

    • La patience, c’est une vertu russe. Et cette idée n’est pas que charitable, ce qui est valable en soi, mais géniale, typique de Poutine. Les Australiens veulent bien eux aussi recevoir ces paysans persécutés, mais je ne sais pas en ce qui concerne les dons de terres, même si c’est justement cela qui a été fait avec les soldats revenus après les deux conflits mondiaux. Le pseudo se traduit littéralement ‘Grande Russie’.
      Le titre imposé sur le vidéo parle seulement d’Afrikaner et de Boeren, les deux mots signifiant la même chose, c’est-à-dire les paysans blancs néerlandophones, mais il y en a naturellement d’anglophones aussi ; je soupçonne qu’il préféreront aller en Australie plutôt qu’apprendre une autre langue.

  4. Pour que l’Afrique du Sud soit à la hauteur de ses ambitions il faut que les Blancs partent. Ses habitants auront enfin l’avenir qu’ils souhaitent, un peu comme Haïti ?

  5. Sebastien Wolf says:

    Et les Sud-Africains noir vont avoir des problèmes pour se nourrir. Ils ne sont pas un peuple d’agriculteurs.

    • LANKOUDU says:

      ILS retourneront au cannibalisme !
      Et si on faisait pareil en FRANCE ?

  6. Daniel Daflon says:

    Ces immigrés sud africains mettent cent mille dollars sur la table pour s’installer en Russie. Ils vont faire bénéficier celle ci de leur grand savoir faire et de leur travail dans le domaine agricole. On est loin des clandos africain qui viennent chez nous les mains vides en tendant la main vers les allocations payées par notre travail, et qui, en matière de savoir faire, nous font bénéficier de leurs talents en vols, trafics et autres crimes. Ils sont comme des sauterelles : Apres avoir ravagé leur propre pays, il partent exploiter celui des autres.

    • Je ne crois pas qu’ls aient plus de savoir-faire en la matière que les moujiks ; la Russie n’est plus celle de 1914.

  7. MA Guillermont, “большаяРоссия” signifie “Grande Russie”.

  8. En contre-point,
    rappelons-nous ce sio-salaud Deferre, maire de Marseille, qui refusait de recevoir les pieds-noirs …!

  9. et après le départ des fermiers (qui les nourrissent) les sud africains feront comme le reste de l’Afrique : des multitudes de gosses qu’ils ne pourront nourrir car incapables de travailler et mettre leur pays en valeur, ah oui après ils viendront pleurer en Europe et macron les fera venir gratuitement chez nous pour qu’ils nous empoisonnent la vie, mais surtout pas pour travailler !!

    • Vous conseillez la contraception pour les Sud-Africains de souche ?

  10. En période de foot, visiblement tout le monde s’en fout, c’est un peu triste de voir ḉa.

  11. Ayant connu l’afrique du sud je puis vous dire que le peuple noir n’a pas reflechi (manque d’instruction)ils vont semer le ko. Faute d’experience et dans tres peut de temps .en outre j’approuve les faits et gestes du peuple russe le plus malin de tous. C’en est fini du beau pays q’etait l’afrique du sud