La Russie s'engage à prendre des contre-mesures immédiates si l'Occident prend ses actifs

“Nous disposons d’une série de contre-mesures politiques et économiques contre ceux qui tentent de s’emparer des avoirs russes”, a déclaré Maria Zakharova, porte-parole du Ministère russe des Affaires étrangères.

Moscou n’attendra pas pour riposter à la confiscation de ses avoirs en Occident, avec toute une série de contre-mesures politiques et économiques en réserve, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, lors d’un point de presse en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

“Ils envisagent de mettre en gage les avoirs de la Russie sans autorisation préalable, les revenus futurs qui en découleront non seulement immédiatement empochés par l’Occident, mais également dépensés dans d’autres projets militaires contre la Russie. Nous réagirons naturellement de manière appropriée à de telles mesures, comme nous l’avons toujours fait. Nous disposons d’une série de contre-mesures politiques et économiques contre ceux qui tentent de s’emparer des avoirs russes”, a-t-elle déclaré. “Il faut réfléchir longuement et sérieusement avant de décider d’aller de l’avant, car des contre-mesures suivront”, a ajouté la diplomate.

Les biens américains et européens en Russie seront saisis en riposte

En mai, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret sur l’indemnisation des dommages causés à la Russie et à sa banque centrale en raison des actions inamicales des États-Unis, a noté Zakharova. “Un mécanisme similaire pourrait également être appliqué à d’autres pays, y compris en Europe. Leurs biens et leurs fonds se trouvent bien plus en Russie qu’en Amérique. De plus, les Etats-Unis et l’UE ont déjà prouvé qu’ils ne pouvaient plus être considérés comme des pays fiables pour les investisseurs étrangers, dont les investissements peuvent à tout moment être confisqués ou volés”, a-t-elle déclaré, ajoutant que “ces actions n’ont aucune base légale, étant simplement du vol pur et simple”.

Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF) se tient du 5 au 8 juin. Le thème de cette année est « La formation de nouvelles zones de croissance comme pierre angulaire d’un monde multipolaire ». Les événements programmés comprennent des réunions pour les petites et moyennes entreprises, les industries créatives, la Journée de la jeunesse du SPIEF, ainsi que les forums Drug Security, SPIEF Academy et SPIEF Junior. Le SPIEF est organisé par la Fondation Roscongress.

Léo Kersauzie

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est en vente sur MCP.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !