La Suède est sous le choc d’un nouveau viol collectif par une bande de migrants. Les faits datent du 9 septembre et se situent à Stockholm mais la presse n’en parle que depuis cette semaine.

La victime est une jeune femme de 23 ans. Quatre jeunes originaires d’Afrique du Nord, tous immigrés illégaux, l’ont violée durant plusieurs heures.

La jeune femme a été grièvement blessée mais a réussi à s’échapper et a arrêté un bus passant sur Stadsgårdsleden.

Les quatre coupables ont été arrêtés par la police. Ils prétendent vivre dans la rue et ont indiqué qu’ils ont entre 13 et 16 ans. Mais la police et le procureur sont persuadés qu’ils mentent sur leur âge pour bénéficier d’une peine moins sévère.

Un médecin a estimé qu’ils sont tous âgés d’au moins 15 ans, et que le plus âgé doit probablement avoir 18 ans, a déclaré le procureur Christina Voigt.

Selon le procureur, les quatre violeurs mentent également sur leur identité et ont déjà comparu pour d’autres délits, sous des noms différents. Ils ont néanmoins été repérés grâce aux empreintes digitales.

Les quatre violeurs sont déjà soupçonnés d’autres crimes, commis en Suède ainsi que dans d’autres pays européens.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

45 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :