Alors que politiciens et médias complices s’obstinent à prétendre que la théorie du genre n’existerait pas, cherchant ainsi à éviter que les parents ne s’opposent à l’enseignement de cette idéologie à leurs enfants, pas un jour ne passe sans que nous ne recevions des preuves supplémentaires de la mise en place de cette théorie du genre à l’école comme dans bien d’autres domaines de la vie quotidienne.

La directrice d’un établissement scolaire vient de nous faire parvenir copie du carton d’invitation pour la « Journée mondiale des enseignants » du mercredi 5 octobre 2011. De quoi nous rappeler que la théorie du genre a été planifiée depuis quelques années déjà, avec le soutien de l’UMP comme du PS et sous les consignes d’organisations internationales.

En effet, cette « Journée mondiale des enseignants » est une initiative « organisée conjointement par l’UNESCO, l’Organisation Internationale du Travail (OIT), le Programme des Nations Unies pour le développement, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Internationale de l’Education (IE) ».

Or donc, pour son édition du 5 octobre 2011 qui se tenait à la Maison de l’UNESCO dans le 7e arrondissement de Paris, l’ordre du jour était on ne peut plus clair :

9h30 – 13 heures : « Le genre à l’école : une question essentielle de l’éducation », avec témoignages de professionnels de l’éducation.

14h45 – 15h30 : « Le point sur la situation des enseignants et le genre dans l’éducation », avec l’intervention d’un représentant de l’Institut international de planification de l’éducation !

15h30 – 18heures : « Forum ouvert sur la problématique du genre dans la profession »

Tout cela sous l’autorité d’Irina Bokova, Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

Voilà pourquoi il faut signer et faire signer la pétition www.ecole-libre.com !

unesco

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :