Vers une nouvelle approche encyclopédique : l’accès idéologique à la destruction de la connaissance

Wikipédia est créée le 15 janvier 2001, en langue anglaise par Jimmy Wales et Larry Sanger.

Wikipédia en français est créée le 11 mai 2001. La première version connue de Wikipédia en français a vu le jour le samedi 19 mai 2001 : le premier article est consacré au métallurgiste et inventeur Paul Héroult.

Vingt ans plus tard elle compte plus de deux millions d’articles…

L’idée était de permettre à tout volontaire (appelé « contributeur ») de créer une page de l’encyclopédie en rédigeant – sur un sujet de son choix – un texte, étayé évidemment par des références, et illustré le cas échéant… (L’encyclopédie se revendique « universelle »)…

La dite page est alors éditée et sera soumise au potentielles remarques des autres contributeurs qui seront susceptibles de pouvoir la modifier la modifier à tout moment et sans préavis

C’est bien là le premier danger…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Critères_d%27admissibilité_des_articles

Afin d’encadrer et de coordonner tout cela et d’éviter des parutions farfelues, scientifiquement fausses, idéologiquement apologétiques et/ou philosophiquement orientées, des administrateurs sont élus par les contributeurs comme garants du sérieux et de la qualité des textes, et pour veiller théoriquement à empêcher la diffamation ou des dérives outrancières, telle la propagande politique ou la publicité déguisée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Administrateur

La difficulté, à ce stade, c’est que n’importe qui pouvant devenir administrateur par la grâce de l’élection, ce titre – et les prérogatives qui vont avec – ne se retrouvent pas forcément entre les mains des personnes les plus compétentes, voire intellectuellement les plus rigoureuses…

C’est en particulier le cas pour tout ce qui traite de la philosophie, de la sociologie, de l’histoire ou de la politique qui est théoriquement soumis à une « charte de de neutralité »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Neutralité_de_point_de_vue

Le succès de Wikipédia fut indiscutable directement associé à l’essor d’internet et l’immense opportunité que créait la capacité de diffusion de la connaissance par la conjonction des télécommunications et de l’informatique…

Pour la majorité des pratiquants d’internet, « chercher un renseignement » devint rapidement synonyme de «chercher l’article Wikipédia traitant de la question »…

Mais, rançon du système, les ayatollahs de la pensée unique comprirent très vite le danger que représentait une telle capacité diffusion de la connaissance et de la pensée sans que leur contrôle puisse s’y exercer…

Au fil du temps il est d’ailleurs intéressant de voir comment les fiches de personnalités considérées comme « controversées » ont évolué.

A titre d’exemple j’évoquerai deux pages emblématiques que chacun peut aller consulter:

Philippe Pétain, maréchal de France, qui – dans la dernière « révision » qui est faite – apparaît comme un officier médiocre, pour ne pas dire raté, qui ne trouvait pas de femme, et qui courait les bordels. (sic!)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Pétain

David Sassoon, marchand bagdadi, financier du vizir

(C’est l’inventeur du trafic international de drogue et il est à l’origine des guerres de l’opium !).

Il sera le « parrain » de toute la zone d’influence de la Compagnie des Indes Néerlandaises…

Cette infecte crapule, responsable de milliers de morts dus à l’opium – qu’il a fait pénétrer de force en Chine avec la complicité des armateurs anglais contre l’avis de l’empereur – amassera une fortune inimaginable en trafiquant drogue, armes et tissus… Escobar ou Fuentes sont des petits garçons à côté…

Son fils aîné, poursuivant les « affaires » de son père, sera même anobli par la reine Victoria et fait chevalier de l’Ordre du Bain… Telle est la réalité : Sassoon a été le plus grand trafiquant de drogue de monde !

https://fr.wikipedia.org/wiki/David_Sassoon

Et bien ce qu’on lit aujourd’hui vaut le détour :

« À la suite d’une persécution croissante des Juifs de Bagdad par Dawud Pasha, la famille s’installe à Bombay en passant par la Perse. David Sassoon, dès 1832, se lance dans les affaires à Bombay, servant au début comme intermédiaire entre les sociétés textiles britanniques et les marchands de matière premières su Golfe. Ses principaux concurrents sont des Parsis dont les profits proviennent de leur domination du trafic sino-indien de l’opium depuis les années 1820. »

Vous avez bien lu ! Non seulement son rôle déterminant et sa responsabilité dans la guerre de l’opium sont totalement éludés, mais la responsabilité du trafic d’opium qu’il a initié tout seul, depuis Bagdad, en y mouillant les armements britanniques, est reportée sur ses associés et rivaux parsi et/ou indiens !

Accessoirement il n’y a jamais eu de « persécution croissante des juifs de Bagdad » à l’époque de Sassoon ; mais dès que ses activités ont été connues du palais, Dawud Pacha, l’a chassé et Sassoon est parti tout simplement s’installer au cœur de son trafic…

Voilà donc comment Wikipédia, aujourd’hui, est passé en moins de dix ans du statut d’encyclopédie d’information à celui de vecteur de bourrage de crâne…

Pourtant on aurait pu croire à la sincérité du concept… On aurait voulu y croire…

Mais dès que l’affaire a pris de l’extension, « on » s’est attelé à encadrer cette impertinente parution, notamment en vue de limiter – ou d’interdire en pratique – la parution d’articles révélant des personnes non politiquement correctes et de veiller à limiter dans le temps le maintien de pages jugées, selon eux, « non souhaitables »…

Ainsi, alors qu’une structure réellement documentaire ne devrait que s’accroitre au fil du temps, nous voyons que Wikipédia aujourd’hui œuvre à restreindre la diffusion de la connaissance qu’elle a pu formaliser!

On est plus dans la connaissance encyclopédique, mais dans la bien-pensance idéologique !

Dès 2005 les censeurs se mirent à l’œuvre pour faire retirer sujets et surtout personnes dont ils ne voulaient plus voir diffuser la connaissance ou même historiquement évoquer le souvenir…

(Les listes furent ensuite actualisées… Elles le sont maintenant de mois en mois !)

Or ces sujets aujourd’hui abhorrés, et les pages rédigées qui en découlent, ont bien été analysés et approuvés lors de leur publication ! Pour donner une façade de respectabilité à la mascarade totalitaire mise en place, tout un arsenal de procédures a été mis au point pour amener les administrateurs à faire «démocratiquement» supprimer les pages visées, considérées par la bienpensance formatée comme « gênantes »…

– Soit par censure immédiate :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Critères_de_suppression_immédiate

tout en « respectant un certain protocole » pour paraître crédible

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Critères_de_suppression_immédiate

– Soit par censure différée :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Pages_à_supprimer/Aide

Dans tous les cas la procédure d’exclusion d’un article débute de la même façon:

un signalement est fait par un troll préalablement agréé comme contributeur, évidemment dépêché expressément pour cela… La plupart du temps, les articles visés concernent des personnalités considérées comme gênantes par leurs propos ou leurs écrits (voire évidemment par les deux !)

Et bien entendu les inquisiteurs, activistes des « associations » ad hoc, faisant des listes et quadrillant le net pour y faire une grande lessive idéologique, Wikipédia est un terrain de chasse de choix !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Pages_à_supprimer

Chez certains, cela fait évidemment partie de leur stratégie de désinformation globale.

https://blog.mondediplo.net/2010-01-13-Propagande-et-desinformation-a-l-israelienne-I

La mécanique est très bien huilée après chaque signalement: entre une demi-douzaine et une douzaine de « contributeurs agréés » (pas plus!) viennent jacasser sur la qualité et l’opportunité de maintien en fiche de la personnalité concernée…

« Le créateur de la page et les contributeurs, ayant un compte ayant fait au moins cinquante contributions aux articles (espace principal) de fr.wikipedia.org au lancement de cette procédure, peuvent exprimer leur avis. » C’est ce qu’on peut lire sur les bandeaux avertisseurs des pages ouvertes tout exprès par Wikipédia pour les « discussions de suppression »

Pour ce faire, et pour donner un peu de crédibilité à leur procédure, les « wikitollahs » prennent bien soin de souligner qu’ils ont pris l’avis de zozos bombardés « spécialistes » d’autant moins crédibles qu’ils ne sont repérés que par des pseudonymes de circonstance ce qui est plus facile pour masquer l‘ignorance ou la partialité de gens dont la seule fonction est de cautionner par des affirmations péremptoires les dires de ceux qui racontent n’importe quoi dans le seul but de faire disparaître une fiche jugée « inopportune ».

En fait on ne sait donc jamais ni à qui on a affaire, ni ce qui est reproché aux « radiés en puissance » :

les désignations et les responsabilités sur Wikipédia, c’est du domaine du kafkaïen !

(Au moins au temps de l’Inquisition les noms des intervenants et des juges étaient connus !)

A cela se rajoute la censure linguistique : certaines pages n’apparaissent pas (ou plus) en français et n’existent dans leur intégralité sur certains moteurs de recherche, tel google mais pas seulement, qu’en anglais, allemand, russe ou espagnol.

J’en ai fait récemment l’expérience : ayant pensé début juin, en pleine crise de l’apologie des « libérateurs » pour le soixante quinzième de leur odyssée, à évoquer l’écœurante affaire du scalpage du général Kussin, j’avais prévu de faire un article mi-septembre pour l’anniversaire dudit forfait…

Or il existait en juin une page Wikipédia en français consacrée à Kussin dont le seul intérêt – mais bien réel – était de donner les noms et grades des deux soldats qui furent tués avec le général Kussin dans sa voiture.

Cette page n’existait plus en septembre quand j’ai rédigé l’article : la page Wikipédia de Kussin aujourd’hui n’existe plus… qu’en Croate !

La désignation des types de personnalités, susceptibles de faire l’objet d’un article, est pourtant très clairement définie, même si la lecture des critères de sélection peut réserver quelques surprises…

C’est ainsi qu’on apprend, par exemple, qu’une section complète de l’encyclopédie est réservée… à la pornographie (films et acteurs)…,

Le monde intellectuel et universitaire en revanche n’est pas – et de loin – le monde préféré des wikipédistes qui préfèrent multiplier les articles sur les sportifs, les « peoples » et les politiciens…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Notoriété_des_personnes#Scientifiques,_universitaires

En essayant de s’y retrouver au milieu de la jungle de verbiage qui tient lieu de règlement au système, on finit par comprendre :

qu’un auteur est considéré comme tel s’il a publié au moins deux ouvrages

que l’importance et l’intérêt d’une personne se mesure aux sources qui l’évoquent…

On distingue là :

* Les sources « primaires » (livres, articles)

* Les sources « secondaire », notions extrêmement vagues qui traduisent les références et traces ultérieures repérées de l’activité de la personne concernée, permettant – selon les intervenants – de « mesurer dans le temps l’importance réelle de l’individu » primitivement « distingué » par Wikipédia…

C’est ce « critère » là qui est systématiquement invoqué pour justifier de la radiation : 

« l’absence de sources secondaires » !

Autrement dit, parce que le domaine de compétence de la personne concernée n’entre pas dans le domaine médiateux consulté par les wikitollahs autoproclamés, les censeurs n’auront aucune idée de l’impact ou de l’importance d’une personne dans un domaine dont « ils n’entendent pas parler » et auquel les médias qu’ils consultent ne s’intéressent pas ou pire, ignorent délibérément….

C’est une arme redoutable entre les mains de gens visiblement plus familiers des émissions de Cyril Hanouna et de Michel Cymès, ou des articles de journaleux du Figaro à Marianne sans parler du « Monde », que des conférences du Collège de France ou des comptes rendus de l’Académie des Sciences…

On remarquera que la presse officielle étant « aux ordres », on aura peu de chance d’y voir évoquer quelqu’un que – selon la bien pensance – il faut d’abord faire oublier, ou mieux ne pas révéler !

Ainsi « la boucle est bouclée » et on peut facilement débarrasser la mémoire collective de gens qui ne doivent pas, ou ne doivent plus, y être reconnus…

Il existe d’ailleurs une catégorie de super-contributeurs qui font la pluie et le beau temps sur wikipédia : les utilisateurs « autopatrolled » dont les contributions et les modifications d’articles ne sont plus sujet à contrôle :

« Quand le compte a été créé depuis au moins 90 jours et a effectué au moins 500 modifications, les contributions du compte sont considérées comme automatiquement vérifiées. Cela signifie qu’elles ne sont plus signalées par l’indicateur « ! » dans les différentes pages de suivi ni dans la page des modifications récentes, et que ses créations de pages apparaissent comme validées dans la liste des nouvelles pages. »

Inutile de dire qu’il s’agit forcément de professionnels mandatés : personne n’a le savoir encyclopédique nécessaire, ni le loisir, de rédiger sérieusement 500 pages ou modifications, en 3 mois ou même en 6!

Ces gens écrivent (et publient sur Wikipédia) ce qu’ils veulent sans le moindre contrôle et ils sont susceptibles de prononcer directement la radiation sous huitaine!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aide:Statuts_des_utilisateurs#Utilisateur_autopatrolled

D’ailleurs, afin d’aider les wikitollahs en tout genre, une liste de moteurs et de sites de recherche est obligeamment mise à leur disposition (sans doute parce qu’ils ne les connaissent pas), telle celle-ci, reprise depuis la fiche « Vernochet » en cours de suppression:

Bing ; Cairn ; DuckDuckGo ; E. Universalis; Gallica; Google; G. Books; G. News; G. Scholar; Persée; Qwant; (zh) Baidu; (ru) Yandex…

Une liste impressionnante, certes !

Encore faut-il savoir y chercher, c’est à dire « savoir quoi rechercher » : il faut donc connaître à minima les sujets d’études et d’analyses des suspectés… Sinon on ne trouvera évidemment…rien !

 Le listing des pages à supprimer – aujourd’hui élément central de wikipédia – est devenu journalier :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Pages_à_supprimer

On trouve désormais une nouvelle dizaine d’articles « à supprimer » tous les jours : c’est le journal de l’Epuration ! Les têtes doivent tomber comme au beau temps de la Terreur !

Certaines demandes de radiations sont inattendues dans la bien-pensance :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Fondation_du_judaïsme_français/Suppression

(Rassurez-vous tout le monde va se précipiter pour faire conserver ce truc dont le contenu est effectivement sans le moindre intérêt…)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Pratique_de_l%27histoire_et_dévoiements_négationnistes/Suppression

Même commentaire que pour le précédent : article sans aucun intérêt.

Mais là, étonnement : tout le monde s’accorde à dire que cela n’a effectivement aucun intérêt.

Seule explication : si le contributeur-rédacteur n’est pas soutenu, c’est qu’il ne doit pas être membre du Crif…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Alliance_anti-corrida/Suppression

Même commentaire encore, mais évidemment la protection animale est à l’ordre du jour – sauf évidemment quand les agriculteurs ne sont pas d’accord, car, dans ce cas-là, tout est permis…

Pour les personnes physiques, le couperet agité laisse parfois dubitatif

J’ai repéré ce mois-ci une personnalité du monde intellectuel dont – n’ayant pas la science des wikipédistes qui l’avait pourtant initialement distinguée – j’avoue ne jamais avoir entendu parler, mais qui me semblent assez emblématiques de l’incohérence encyclopédique de Wikipédia :

-Jean Louis Scaringella

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Scaringella

HEC, économiste, docteur en droit, avocat, cet « illustre inconnu » a été soit professeur, soit même directeur, d’une foule d’institutions du monde économique et du barreau…

Plus étonnant, on le trouve nommé en 2012 commandeur de la Légion d’Honneur à 64 ans, (ce qui n’est pas courant à titre civil, et qui laisse penser qu’il pourrait encore être promu), mais aussi commandeur des palmes académiques ce qui montre une reconnaissance au plus haut niveau et la preuve d’un relationnel important dans le monde intellectuel…Sans parler des décorations étrangères indiquées! On notera aussi que son premier ouvrage cité, daté de 1998, s’intitule : « Les industries de défense en Europe » (1998)…

Dès lors la conclusion s’impose : nous avons là un acteur politique important du monde des affaires, et un influenceur économique de dimension internationale : une personnalité de premier plan qui devrait donc être l’objet d’investigations complémentaires de la part des rédacteurs de Wikipédia et non pas d’une demande de bannissement…

A moins évidemment (et j’irai jusque-là car ce serait la seule justification à cette radiation invraisemblable) qu’il ne s’agisse d’une manœuvre concertée, visant à faire disparaître de la connaissance du grand public un homme de stature internationale dont les activités sont d’abord dictées par la discrétion….

Le monde dit de la dissidence – et de qu’il est convenu d’appeler la « réinfo-sphère » –

est particulièrement visé par la wik-épuration

Wikipédia s’est mise tout naturellement au service de la lutte contre le « conspirationnisme »…

C’est quoi ce truc ?

En gros c’est tout simplement le mode de pensée (et donc de recherche) qui consiste à refuser la propagande diffusée par les médias en vue de faire accréditer des « informations » apparemment peu crédibles mais conformes aux volontés d’organismes supra-nationaux, cherchant à instaurer le mondialisme au profit de certains groupes de pression philosophiques et/ou ethniques, à travers des organisations internationale dont la plupart ont pignon sur rue et sont sous l’influence de sociétés de pensée.

(Il suffit d’écouter David Rockfeller ou Jacques Attali pour comprendre que ces groupes existent – puisqu’ils revendiquent en faire partie – et que ce n’est donc pas une vue de l’esprit sortie de cerveaux paranoïaques…

Les organisations internationales sont particulièrement représentatives et actrices des stratégies avouées:

« Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécessaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyauté envers les traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux. » (sic !)

Brock Chisholm, premier directeur de l’OMS,

L’exemple du « 11 septembre » illustre particulièrement les manipulations médiatiques de ce domaine :

Le « conspirationniste » est celui qui va refuser d’admettre – comme on le dit officiellement – qu’un gratte-ciel s’effondre, visiblement miné par la base, quand il est percuté par un avion au 50eme étage (surtout alors que ce genre d’accident est effectivement arrivé en 1945 et qu’on a pu voir que c’est sans dommage majeur pour l’immeuble) .

https://www.egaliteetreconciliation.fr/28-juillet-1945-un-bombardier-B-25-americain-percute-l-Empire-State-Building-qui-ne-s-effondre-pas-40652.html

Le conspirationniste est celui qui va chercher à comprendre pourquoi une telle mise en scène a été faite et il va fatalement en venir à penser qu’il s’agissait de préparer l’opinion publique qui y est hostile, à la guerre (d’Irak) par un scandale, comme historiquement ce fut le cas avec le torpillage du Lusitania (quand les américains refusaient la guerre en 1915), ou avec le bombardement de Pearl Harbor quand les Américains refusaient la guerre en 1941).

Le même « conspirationniste » va alors oser avancer que si deux avions ont percuté des tours mais que trois tours se sont effondrées, c’est que la troisième n’a pu s’effondrer qu’à la suite d’une intervention autre…

A moins qu’elle ne se soit simplement effondrée par solidarité avec les deux autres…

Le « conspirationniste » recherche donc les causes des faits au lieu d’avaler les fake news distillées à cet effet par les médias aux ordres du lobby mondialiste…

Il est intéressant de voir d’ailleurs que les médias officiels ayant dépassé la côte des 50% de méfiance, vu la propagande et les sornettes dont ils abreuvent les lecteurs, se sont lancés eux même dans la « lutte contre les fake news » pour revendiquer une certaine légitimité.

La technique est simple : un agent d’influence (un internaute en général) balance à la demande de la presse officielle une information supposée fracassante, souvent accompagnée d’une photo plus ou moins truquée… La nouvelle fait alors le « buzz » sur internet comme on dit… Et la presse officielle se précipite aussitôt pour démonter le bobard (ce qui n’est pas difficile puisqu’elle l’a fait monter), histoire de clamer aux foules ébahies qu’elle est garante de la qualité et de la justesse de l’information officielle!

Ainsi, la presse légitime les « fake news officielles » : celles qu’elle véhicule mais qu’elle ne dénonce pas !

Du coup évidemment, tous les gens qui stigmatisent des fake news, officiellement non dénoncées par la gent médiatique, sont accusés d’être adeptes de toutes sortes de théories plus ou moins fondées sur l’existences de groupes de pression, et de sociétés secrètes, réelles ou imaginées.

Vue du Jourdain, la situation est claire : est « conspirationniste » toute personne qui prête crédit aux thèses dénonçant le judéo-maçonnisme, et à leurs conséquences…

Toute personne suspectée de tiédeur vis-à-vis d’Israël ou pire – je n’ose l’écrire – accusée d’être « judéo-sceptique » est donc à repérer et à faire évincer en priorité…

Bien entendu chez les chrétiens, toute personne qui s’affiche de près ou de loin comme proche du catholicisme romain de tradition ou de l’orthodoxie russe est aussi à bannir…

On notera d’ailleurs sur Wikipédia la multiplicité des pages qui traitent de la « théorie du complot », ce qui est paradoxal quand l’un des motifs de suppression de page est précisément la fusion d’articles qui font redondance. Mais sur cette question précise, ce n’est curieusement pas le cas !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_du_complot

https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_du_complot_juif

https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_du_complot_sioniste

https://fr.wikipedia.org/wiki/Complot_judéo-maçonnique

Alors la liste des wikibannis est impressionnante dans la réinfosphère

Une fois de plus la question n’est pas d’être d’accord – ou pas d’accord – avec les thèses et l’activité des « bannis » qui mais de comprendre que la connaissance de leurs actes et de leurs productions intellectuelles procède de la culture au sens le plus large qui n’a pas à être censurée, dans l’espace comme dans le temps, par des gens qui font paradoxalement profession d’encyclopédisme.et de neutralité !

A ce sujet, nous rappellerons cette formule du rabbin Adin Steinsalz, premier nassi du Grand Sanhédrin reconstitué (au passage cette mention n’existe plus dans la version corrigée de sa fiche Wikipédia !)

« Je n’ai jamais pensé que répandre l’ignorance a quelques avantages que ce soit, excepté pour ceux qui sont en position de pouvoir et veulent ôter les autres de leurs droits en étendant l’ignorance dans le but de les garder dans une position subalterne. »

Autrement dit, il est clair qu’en limitant la capacité de connaissance on instrumentalise l’ignorance pour assujettir les populations… Ce n’est pas le « conspirationnisme » qui le dit, c’est le nassi du Sanhédrin !

Sans être exhaustif (nous ne pourrions pas d’ailleurs !) nous n’évoquerons ici que quelques personnalités, marquantes à certains moments, souvent proches de « Civitas » et/ou d’« Egalité et Réconciliation », structures particulièrement visées aujourd’hui par les wikitollahs, ce qui n’étonnera personne.

– 2008 – A tout seigneur tout honneur, Henri de Fersan a été l’un des premiers radiés (2008)

C’est le premier auteur à avoir réellement popularisé le terme de « racisme anti français » et à avoir traité de l’instrumentalisation de l’antiracisme… Impardonnable !

(On le trouve tout de même encore en bonne place sur Métapédia)

https://fr.metapedia.org/wiki/Henri_de_Fersan

– 2014 – Pierre Jovanovic,

Journaliste, essayiste aux théories certes controversées, il est connu pour ses investigations qui doivent être vraiment « gênantes »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Pierre_Jovanovic/Suppression

– 2017 – Pierre Hillard,

Grand dénonciateur du mondialisme, donc à faire ignorer d’urgence!

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pierre-Hillard-supprime-de-Wikipedia-46825.html

– 2019 – Youssef Hindi,

Chercheur autodidacte, politologue brillant, essayiste de talent.

Son premier essai « Occident et Islam » a été dès sa sortie un best-seller de sa catégorie.

Son analyse « mystique de la laïcité » qui démontre la filiation judaïque et kabbalistique de la laïcité républicaine a été saluée unanimement.

Ses analyses géopolitiques sur le Moyen Orient sont étudiées aujourd’hui par des cercles de réflexion géostratégiques militaires…

Ainsi le général Dominique Delawarde, sur Réseau International, soulignait le 29 juin dernier :

Dans deux articles successifs de 3 pages, remarquablement documentés, étayés et sourcés, Youssef Hindi, chercheur indépendant et historien d’origine marocaine, décortique pour nous les dessous des affaires proche et moyen-orientales. »

https://reseauinternational.net/107387-2/

Une remarque particulièrement savoureuse quand les wikitollahs mettent en avant l’absence de « sources secondaires » le concernant ! (sic !)

Mais il est clair que ces gens-là sont plus coutumiers des palabres télévisuelles d’étrons intellectuels qui se vantent de se « coucher tard », que de la lecture de rapports géostratégiques internationaux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Youssef_Hindi/Suppression

– 2019 (en cours) – Jean Michel Vernochet

Ce n’est pas un gag !

Ancien haut fonctionnaire, ancien professeur et directeur d’école de journalisme, géopoliticien spécialiste incontournable du Moyen Orient, auteur de nombreux ouvrages qui font référence dans ce domaine, Jean Michel Vernochet est dans le viseur !

Que lui reproche-t-on ? Sa proximité avec Alain Soral et Alain Escada pardi !

On n’est pas plus clair en matière de police de la pensée.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Jean-Michel_Vernochet

Personne ne discute sur le fond de la qualité de ses écrits.

(Les inquisiteurs en sont-ils d’ailleurs capables ?)

Pour l’instant nous avons une petite majorité de votes pour la suppression !

Verdict d’ici le 2 octobre, mais la radiation tant souhaitée n’est pas encore gagnée

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Jean-Michel_Vernochet/Suppression

Il ne faut pas être un grand stratège pour prévoir la stratégie des wikitollahs :

sont visés tous ceux qui de près ou de loin touchent à la droite nationale et/ou à la catholicité.

On peut sans de tromper beaucoup avancer d’emblée des noms comme ceux de Marion Sigault ou d’Aaron Upinsky, avant de les voir s’attaquer à des gens comme Bernard Lugan…

Rien ne fait peur aux destructeurs de la connaissance et de la pensée…

La wiki-lyse va donc poursuivre son œuvre de déculturation, et parmi les bannis de wikipédia se retrouveront les membres de l’élite idéologique de l’Occident agonisant…

A l’époque du 75eme anniversaire de la « libération » il est bon de se souvenir aussi que c’est aussi l’anniversaire de la mise en place de l’épuration intellectuelle qui vit la disparition de toute l’élite de notre pays au profit de gaullo-communistes aux talents surtout idéologiques…

On se rappellera des descriptions de Saint Loup du « monde des réprouvés »: le plus grand salon philosophique et littéraire en ce temps-là était… le parloir de la Santé !

En sommes-nous si loin ?

Claude Timmerman

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs

10 commentaires

  1. Maucenne says:

    C’est bien pour cela qu’il faut s’inscrire sur Wikipédia et participer à la rédaction de ses articles de la manière la plus honnête et objective possible, pour y acquérir de l’influence ! Le site a été récupéré par la gauche et l’extrême gauche, il faut le conquérir ou, tout au moins, s’y imposer pour qu’y règne une forme de pluralisme politique !

  2. Ce n’est pas vraiment une “reconversion”, plutôt la suite logique.

  3. Merci pour cet article ! Je fus un des premiers contributeurs de Wikipedia et une des premières victimes, voilà des années de l’inculture crasse et de l’idéologie bien pensante des auto-proclamés administrateurs.
    A vous ou à ER d’ouvrir un wikipedia parallèle. Dans Fondation d’Asimov, quand le pouvoir dictatorial détruit le savoir, une entité reconstruit une encyclopédie (ce livre peut par ailleurs être très fortement soumis à critique).
    Il est donc “révolutionnaire” de faire une encyclopédie parallèle. Allez-y et croyez-moi, je serai un des premiers collaborateurs tentant d’être le moins subjectif possible.

  4. Claude Timmerman says:

    Quand je suggère que les wikitollahs sont mandatés, je n’exagère pas… Et je le prouve:
    Etant (évidemment) un conspirationniste odieux j’ai cherché qui se trouvait “officiellement “derrière la wikilyse des acteurs de notre mouvance.
    Et bien entendu les pages de discussion de suppression indiquent, page par page, quel wikitollah se trouve à l’origine de la demande de suppression…
    Et là il n’est pas nécessaire d’être conspirationniste pour constater que c’est toujours le même: un certain”Fanfwah”
    (Mais je reconnais volontiers(?) que cela n’est qu’une coïncidence…)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Pierre_Hillard/Suppression
    Proposé par : Fanfwah (discuter) 11 juillet 2017 à 04:34 (CEST)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Youssef_Hindi/Suppression
    Proposé par : Fanfwah (discuter) 9 juin 2019 à 09:17 (CEST)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Jean-Michel_Vernochet/Suppression
    Proposé par : Fanfwah (discuter) 18 septembre 2019 à 15:54 (CEST)

    Et voici la page de l’inquisiteur:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Fanfwah

    On n’y trouve que de beaux principes qu’il met en avant pour mieux ne pas les appliquer, comme s’il sentait qu’il devait masquer son sectarisme derrière des principes qu’il ne respecte évidemment pas, évoqués par des auteurs toujours connus même s’ils ne sont pas tous forcément notre tasse de thé
    Ainsi il va citer Rosa Luxembourg:
    « La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. »
    On attend qu’il s’y conforme!

  5. Wikipédia, vraiment neutre ? (lire en plus la listes de liens dans le descriptif) https://www.youtube.com/watch?v=CjuDEPAUV8A —– Et : Les dessous de Wikipédia : https://www.youtube.com/watch?v=yq8PzdjyS2w&feature=youtu.be —– Wikipédia est à utiliser avec des pincettes.
    Excellent article, que je m’empresse d’archiver, merci.

  6. Le pourrissement de l’Occident résulte de la gangrène sioniste. L’imposture atteint un ultime degré avant l’effondrement imminent de la civilisation chrétienne, ce qu’elle mérite bien puisqu’elle a été le protecteur du cancer sioniste. Exemple de cette imposture: BHL, Finky-Crotte et les Enthoven seraient tous des “Philosophes”

  7. Médéric le clercq says:

    Bonjour , tres interessante constatation ! Ce phénomene constaté donc depuis au moins 10 ans pour ce nombril-pediés (ou sur 200 ou 2000 pour ce qui est de la connnaisance-jivaros en perfu ?) , n’est pas limité a cette lysation vis a vis de la quete d’une once de verité ( qui derange ) , d’une humanité ( mankind ou genre hominidé comme credo ultime aussi bien creationniste que d’une evolution prise de travers et qui gene aussi ! ) donc desormais en involution dans cette operation de la confusion incarnée …

    C’est evidement au bénéfice de certains …Peu importe lesquels puisque on fait semblant aussi de redécouvrir le principe de la stupidité qui revient en force avec le pouvoir de toute sorte de “prélats” autocredités en boucle si on applique la théorie des jeux dans une forme elementaire:

    La population des gens 100 % honnetes et sinceres selon ces jeux formels finissent les premiers par disparaitre .La connaissance large avec ses exceptions a ces modeles theoriseurs (qui n’est jamais le réel ) ensuite necessairement …
    Ceci car la nature n’est pas l’hominidé, on oublie qu’ elle l’englobe et peut s’en passer et c’est ce qui risque de se produire a la suite des autres espece detruites dans le même cadre de cet appauvrissement qui une fois initié comme les monstres finissent par se retourner contre leurs apprentis .

    Ainsi , tout en pretendant le contraire , c’est le retour progressif a la barbarie qu’on observe de ces “clones du ctrl-D ” , le comble parcequ’elle/ils se croit civilisés d’un nivelage par le “travers” d’un nouveau “récrea-motcensuré ” qui “ses-vices” depuis quelques decennies ou millenaires .

    D’abord pour certains de ce groupe protéiforme , leur (si peu ) de connaissance (deja si relative le moins possible ) ne se partage pas d’autant plus de leur etroitesse de pensée simiesque d’elitisme de leur clapier balayant le grain plutot que leur fiente . Ensuite pour conserver un statu-quo des positions de ces singes de la poncée inique , relativement haut perchés vers la gauche ) sur une chaine alimentaire en peau de chagrin . La strategie dominante de survie est celle des parasites de l”impulsion des createurs inventeurs pnseurs , sages , artistes qui ont concus et batis Notre Dame de Paris et fait voler les plus legers autant que les plus lourd que l’air ici meme dans cette France qu’ils detestent avec son esprit si particulier et les moindres des batiments ou momuments de beauté , autant detesté que convoités par ces elististes de la promo par la nullité et le betonnage carceral .

    Quand l’un ou pire plusieurs de ces “sinistres” et leurs groupies , ont conquis leur positions par les coups fourrés , la tricherie, et le mensonge , c’est les premiers a encore manigancer , a accuser les autres , donc dans leurs associations a choisir deux qui abondent dans la betise pedante ambiante qui est sensé garantir leur petite clique , quite a l’effondrement de l’ensemble et leur disparition !!! : phenomene qui est en train de se produire sous nos yeux .

    Bon quelques solutions aux auteurs contributeurs qui ont du y penser necessairement , pourquoi ne pas regrouper des electrons libres avec d’autres meta-regles tenant compte de ce fonctionnement d’enfoirés patentés pour regrouper une toute autre approche holiste . Ceci en tenant desormais compte de tous les faits faisant l’objet de l’anatheme et dl’autodafé des suce-kiki-pedistes en batterie et a l’ecart de leurs bucher funeraires suicidaires qui ont valu la chute de toutes les civilisations anterieures avec les “damnés” chers a charles fort ?

    La Vie en elle meme a aussi horreur de la conformité en rang d’oignon , Ceux qui ont fait semblant d’observer des classes en boite et de coller une etiquette dessus , ont oublié que tout individu est un essai unique , que toute observation est relative a son observateur du point et de l’epoque ou cette improbabilté s’est tout de meme manifestée malgré les objection des nombrils aux rickikipediés…

  8. Sandrine says:

    MPI ré-informe.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !