abbe_de_la_rocqueMonsieur l’abbé Patrick de La Rocque est depuis plus de 2 ans le curé de l’emblématique église de Saint Nicolas du Chardonnet, phare de la tradition. C’est dans ce lieu niché au pied de la montagne Sainte Geneviève que depuis 40 ans s’organise la résistance de la Fraternité Saint Pie X, créée par Monseigneur Marcel Lefebvre.

Pour TV Libertés, Patrick de La Rocque revient sur son parcours de professeur de philosophie et de prêtre, sur son parcours professoral puis pastoral. C’est avec beaucoup de beauté qu’il redit et explique l’importance du sacré et de la liturgie traditionnelle. Il évoque ensuite les relations de la Fraternité Saint Pie X avec les différentes communautés Ecclesia Dei, la décision de Benoît XVI d’accorder une place à la messe tridentine, trompeusement appelé « rite extraordinaire » (Motu propio Summorum Pontificum). Enfin, il commente l’actualité avec la rencontre en début de semaine du supérieur de la Fraternité, Monseigneur Fellay, avec le Pape François.

Timide pas ou pas de géant vers la réconciliation ? L’abbé Patrick de la Rocque estime qu’une reconnaissance canonique pour la FSSPX dans les circonstances actuelles serait néfaste pour l’Eglise, car cela signerait nécessairement la fin de la confrontation doctrinale. Le regard de l’abbé de la Rocque est d’autant plus intéressant qu’il fut l’un des théologiens de la FSSPX lors des discussions doctrinales avec Rome de 2009 à 2011.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

33 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :