Continuons à examiner l’AfD de l’intérieur. Autre paradoxe pour un parti que les médias présentent comme quasiment nazi, le sionisme très présent parmi une partie de ses cadres.

Daniel Rottmann ne supporte pas que l’AfD soit soupçonnée d’antisémitisme. Il affiche volontiers un t-shirt “I love Israël”.

L’AfD a régulièrement mené campagne en se présentant comme le meilleur défenseur des Juifs. L’AfD affirme même son admiration pour Israël.

 

En la matière, le sommet est atteint en janvier 2017. L’AfD accueille à Coblence une grande réunion de l’ENF, le groupe de députés européens rassemblé derrière Marine Le Pen. Il y a ce jour-là à la tribune, à côté de la présidente du Front National, le néerlandais ultra-sioniste Geert Wilders, le patron de la Ligue du Nord, ainsi que Frauke Petry, alors figure emblématique de l’AfD, et son mari Marcus Pretzell.

Et lorsque vient le moment du discours de Marcus Pretzell, celui-ci déclare tout simplement : “Israël est notre avenir !”.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :