Retour sur un scandale financier impliquant Emmanuel Macron et Muriel Pénicaud. Selon un article paru ce mercredi dans le journal Libération, Muriel Pénicaud, aujourd’hui ministre du Travail, aurait bien été impliquée dans l’organisation de la soirée du CES de Las Vegas en compagnie d’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie et aujourd’hui président de la république.

Sur base des éléments d’un audit réalisé par le cabinet EY, le journal Libération affirme qu’à l’époque, début 2016, Muriel Pénicaud, alors directrice générale de Business France, a autorisé un “contournement des règles” de l’agence publique.

Libération affirme que ces éléments “ne laissent aucun doute sur l’implication du cabinet du ministre de l’Économie” de l’époque, un certain Emmanuel Macron. Son successeur, Michel Sapin, avait ensuite couvert le futur président de la république en assurant que la saisine de l’Inspection générale des finances (IGF) dans cette affaire ne concernait “en aucun cas Emmanuel Macron”.

Selon Le Canard enchaîné, le coût de cette soirée d’Emmanuel Macron à Las Vegas aurait été de 381.759 euros, dont 100.000 euros pour les seuls frais d’hôtel.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :