La bande dessinée L’Alsace à tout prix a reçu le label Centenaire de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. Ce gage de sérieux est une reconnaissance bien méritée car tant le scénario que le dessin respectent dans les moindres détails la réalité historique de ce conflit tel que vécu par les Alsaciens et par les soldats envoyés sur place.

Loin de tout manichéisme, cette bande dessinée saisit toute la façon complexe dont cette guerre a été vécue dans la région alsacienne annexée à l’Allemagne en 1870. Ainsi, en 1914, c’est de l’armée française dont a peur la population de Munster. Lorsque l’armée française prend possession de la ville de façon éphémère en août 1914, elle fait arrêter son maire et de nombreux habitants, et les envoie dans un camp d’internement jusqu’en 1916 !

Cette BD recèle de faits méconnus. L’héroïsme des chasseurs alpins valut aux prisonniers du 28ème Bataillon de Chasseurs Alpins de pouvoir défiler en armes dans Mulhouse avant de partir en captivité fin janvier 2015. On y voit aussi le Président Poincaré venir en Alsace en février 2015 promettre que la France laïque accordera aux Alsaciens de pouvoir conserver leurs règles en matière de culte et d’éducation religieuse.

La férocité des combats de tranchées et des corps-à-corps, les bombardements effroyables, les assauts meurtriers, tout cela est parfaitement restitué.

A la fin du récit dessiné s’ajoute un cahier documentaire de 17 pages venant efficacement compléter le travail pédagogique de cet ouvrage.

L’Alsace à tout prix, Frédéric Garcia et Jean Paillot, éditions du Signe, 15 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :