arthur

L’animateur Arthur, de son vrai nom Jacques Essebag, né au Maroc en 1966 de parents juifs séfarades qui ont quitté le Maroc en 1967, durant la guerre des Six Jours, avait été au centre d’une controverse en 2013, lorsqu’il avait transféré sa société, l’Arthur World Participation Group (capital social de 52 millions d’euros), au Luxembourg, la dotant du statut de holding luxembourgeoise. Selon Sudpresse, lors du transfert du siège social au Luxembourg, « il avait été précisé qu’une somme de… 149.733.573 euros (ndlr : oui, vous lisez bien, il s’agit de près de 150 millions d’euros) allait être affectée au compte de prime d’émission de la société« .

L’animateur vedette avait publié un communiqué pour démentir toute volonté de se soustraire de la sorte au fisc français. Il assurait continuer à vivre en France et à y payer ses impôts.

Précisons que, dès 2011, l’hebdomadaire Challenges évaluait la fortune de Jacques Essebag à 140 millions d’euros. Fortune réévaluée aujourd’hui à 200 millions d’euros, faisant d’Arthur la 229ème fortune de France.

Mais au cours de cette année, il s’est confirmé que Jacques Essebag, dit Arthur, s’est installé à Bruxelles, dans un quartier luxueux d’Uccle, près du parc de Wolvendael. De quoi lui éviter de payer l’impôt sur la fortune ainsi que sur les plus-values des titres.

Et il vient de créer une nouvelle société au Luxembourg, la Five Stars Rothschild, au capital social de 1.625.000 euros, dont l’objet pourra être, entre autres, l’acquisition d’immeubles.

Une ascension fulgurante pour celui dont Tribune Juive précisait (le 10 juin 1993) qu’il respecte la casherout et shabbat…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :