Le sacrifice est au cœur de notre foi. C’est d’abord celui du Christ, sacrifié pour nos péchés sous les yeux de sa mère, la Très Sainte Vierge Marie. Il est aussi au cœur de notre Histoire transfigurée par le sacrifice de Sainte Jeanne d’Arc. La pucelle d’Orléans ne s’est pas arrêtée à la noble mission de libérer la France mais elle a accepté son martyre pour que les Français n’oublient jamais ce don que Dieu leur fit, unique dans l’Histoire de l’humanité. Sainte Jeanne fut un acte d’amour de Dieu pour la France et le peuple français et ce fut aussi le fruit de la prière de ce même peuple. Sans prière point de miracles.

Le sacrifice vient d’être renouvelé par la destruction partielle de la cathédrale de Notre Dame. Sacrifice pour réveiller notre foi et pour nous relier à notre Histoire. La Vierge Marie a laissé brûler le temple qui lui est dédié pour que nous nous réveillions enfin et que nous nous battions pour elle. La reconstruction digne de cet édifice sera un combat, mais infiniment plus aisé que celui du relèvement de la France.

Alors commençons par prier et par manifester notre foi sans timidité ni fausse pudeur le 12 mai. La rue nous appartient pour manifester notre foi millénaire.

Xavier Moreau,
directeur de STRATPOL

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

Les commentaires sont fermés