L’armée belge a rédigé un rapport accablant : elle peine à conserver ses jeunes recrues qui disparaissent avant la fin de leur formation. Le principal souci évoqué : leur cyberdépendance !

Beaucoup de ces jeunes sont incapables de se passer de leur smartphone et des réseaux sociaux pendant les moments de formation militaire durant lesquels tout téléphone portable est proscrit.

Et ce nouveau problème n’est certainement pas limité à la jeunesse belge…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Boutté says:

    Un monde où l’accessoire prime l’essentiel : déculturation , décivilisation . . . . c’est le nôtre désormais.

  2. Emily says:

    On n’apprend plus malheureusement aux jeunes à faire quelques sacrifices (pour le bon Dieu, s’entend) : privation d’une friandise, d’Internet, etc. dans la journée … cela les aiderait certainement dans la vie courante à se priver du superflu, de l’accessoire et même du nécessaire, si besoin.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !