Treize soldats français sont décédés dans un accident impliquant deux hélicoptères pendant une opération contre des djihadistes.

L’accident est survenu lundi soir dans le cadre de l’opération Barkhane, qui mobilise 4.500 militaires au Sahel. Il s’agit de l’un des plus lourds bilans humains essuyé par l’armée française depuis l’attentat du Drakkar, à Beyrouth en 1983.

Un hélicoptère de combat Tigre est entré en collision avec un hélicoptère de manœuvre et d’assaut Cougar, selon des sources de la défense.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :