Alors qu’Emmanuel Macron tente d’enfumer l’opinion publique en prétendant vouloir ouvrir le débat sur l’immigration, l’Assemblée Nationale se prépare à honorer Carola Rackete, la « capitaine » du Sea Watch, navire qui est entré de force au port de Lampedusa, au mépris des injonctions du gouvernement italien (à l’époque, Salvini était ministre de l’Intérieur) et de sa police, pour y débarquer des immigrés illégaux.

L’Assemblée Nationale la recevra comme une héroïne le lundi 23 septembre. Avec pour intention manifeste de vanter une fois de plus l’accueil inconditionnel de tous les immigrés qui souhaitent s’installer chez nous.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :