Daesh a revendiqué l’attentat de Londres : « l’assaillant devant Westminster était un de nos soldats. » Ce à quoi Teresa May répond : « Nous n’avons pas peur. »

L’Agence de presse proche du groupe islamiste Amaq a fait savoir que

« l’assaillant devant le parlement britannique était un soldat de l’État islamique et l’opération a été réalisée en réponse à l’appel incitant à frapper les citoyens des pays de la coalition anti-État islamique. »

Les autorités britanniques n’ont pas encore révélé l’identité du terroriste tué au cours de son assaut par les forces de l’ordre.

Le premier ministre britannique, Teresa May, un jour après l’attaque, lors d’une séance au Parlement, a essayé de montrer fermeté et tranquillité :

« Nous n’avons pas peur, nous ne céderons pas au terrorisme, a-t-elle annoncé. Je le dis ici, dans le plus ancien parlement du monde, parce que nous savons que la démocratie et les valeurs qu’elle représente prévaudront toujours. »

« Dans l’attaque d’hier à Westminster, à 14,45 de l’après-midi, trois personnes ont été tuées. »

Elle a fait également savoir que l’homme responsable de l’attaque,

« est né au Royaume-Uni » et « il y a quelques années a fait l’objet d’une enquête du MI5 » en lien avec « l’extrémisme violent » “mais était considéré un élément marginal. »

Concernant d’autres actes terroristes sur le sol britannique, Teresa May a confirmé que

« le niveau d’alerte est haut, ce qui signifie que d’autres attaques sont possibles .»

Elle a terminé en ajoutant que l’attentat d’hier 22 mars 2017

« est sûrement de matrice islamiste et inspiré par une idéologie islamiste. Nous devons réagir avec fermeté, nous sommes ici pour protéger notre communauté et nous augmenterons la présence des forces de l’ordre dans tout le pays. »

Au cours de l’enquête qui a débuté la police a déjà arrêté 8 personnes, entre Birmingham et Londres.

L’Europe est entrain de se « libaniser » : les attentats terroristes islamistes, qui tuent partout au Moyen-Orient où l’oncle Sam des Bush, Clinton, Obama et consorts a exporté des guerres iniques et déstabilisé les pays, risquent de devenir monnaies courantes en Occident ! La présence sur le sol européen d’importantes communautés musulmanes autour de mosquées au double-visage les rend encore plus probables… Daesh a de quoi recruter sur place, en plus de ceux qu’il nous envoie cachés sous le doux nom de “réfugiés” !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires