C’est au tour de l’Australie de refuser de signer le Pacte de l’ONU sur les migrations. Le gouvernement australien estime que le document non-contraignant n’est pas dans l’intérêt national de l’île-continent.

Le Premier ministre australien Scott Morrisson souligne que le texte “risquerait d’encourager la migration illégale dans le pays”. Le communiqué est contresigné par ses ministres des Affaires intérieures Peter Duton et des Affaires étrangères Marise Payne.

Le gouvernement australien reproche notamment au texte onusien de ne pas distinguer de manière “adéquate” la différence entre les personnes qui entrent en Australie clandestinement et celles qui y accèdent légalement. Les autorités australiennes ajoutent que le pacte de l’ONU ne va pas permettre “d’améliorer la capacité du pays à contrôler ses frontières et gérer avec succès son programme migratoire”.

L’Australie rejoint donc la liste de plus en plus longue des pays qui n’ont pas l’intention de ratifier le document à Marrakech le mois prochain : la Bulgarie, la  Pologne, l’Autriche, la République tchèque, la Croatie, la Hongrie, l’Estonie, Israël et les Etats-Unis.

En Belgique, le pacte de l’ONU sur les migrations donne lieu à une polémique au sein du gouvernement fédéral, le Premier ministre Charles Michel ayant l’intention de soutenir le texte, alors que son principal partenaire flamand, la N-VA, s’y oppose.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Daniel Daflon says:

    Tous debout contre l’invasion.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !