Le 6 août 1945, les Etats-Unis larguent la bombe atomique sur Hiroshima. Trois jours plus tard, ils recommencent sur Nagasaki.

La nation qui décide ce qu’est un crime de guerre massacra en un instant des centaines de milliers de civils puis se fit juge au tribunal de Nuremberg, préfigurant son rôle de “gendarme du monde” qu’elle allait imposer à l’humanité les décennies suivantes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Ce qui caractérise les guerres, ce sont précisément les massacres et horreurs en tous genres. Je ne connais pas de peuple qui n’ait pas de sang sur les mains. Bien sûr, il y a toujours de bonnes raisons. Dans le cas dont il est question ici, il s’agissait d’écourter la guerre et ainsi d’épargner de nombreuses vies de soldats américains qui n’auraient pas manqués d’être tués, lors de l’invasion du Japon, pendant les violentes confrontations avec le peuple japonais, mal armé, mal entraîné, mais fanatisé, et ne craignant la mort en aucune façon.
    En arrière plan, il s’agissait aussi de bien montrer ses muscles à Staline, puisque la guerre froide commençait.
    Alors, coupable l’Amérique, d’avoir tué d’horrible manière des civils sans défense ? Difficile de prétendre qu’elle sort innocente de la guerre ! Mais quand est il des Japonais ? N’ont ils pas commis eux aussi d’affreuses atrocités en Chine et dans d’autres pays ? Les « travaux » de l’Unité ultra secrète 731 de guerre biologique n’a t-elle pas égalé les laboratoires d’expériences nazis ? Et, question d’importance : Si les Japonais avaient eu la bombe atomique, ne l’auraient ils pas utilisée ?
    Si, bien sûr, sans l’ombre d’un doute.
    Mais l’Amérique qui s’érige en gendarme du monde sous le prétexte qu’elle est la plus forte et qu’ainsi elle peut décider du bien et du mal, est elle dans son bon droit ? « Malheur au vaincu », l’expression ne date pas d’hier. Mais la « Puissance du Bien » n’est pas exempte de sang sur ses mains, et ce, avant même son existence en tant qu’ état souverain.
    Combien de villes allemandes furent elles entièrement brûlées, ainsi que des centaines de milliers de civils, plus qu’à Hiroshima et Nagasaki, par les terribles bombes au phosphore dont l’effet est horrible sur la peau ? Et combien de soldats allemands capturés par les Américains sont morts de faim APRES la guerre, dans des camps. Mais il est vrai que les Allemands ont fait subir le même supplice aux prisonniers soviétiques. Et les Français n’ont ils pas été les premiers à bombarder Berlin, même si l’action était surtout symbolique ?
    Lorsqu’un homme dit à un autre : « Faisons nous la guerre », alors le massacre est assuré.

    • pamino says:

      « La nation qui décide ce qu’est un crime de guerre massacra en un instant des centaines de milliers de civils puis se fit juge au tribunal de Nuremberg, préfigurant son rôle de « gendarme du monde » qu’elle allait imposer à l’humanité les décennies suivantes. »
      Le tribunal militaire international de Nuremberg, composé de juges russes, français, britanniques et américains, ne fut pas créé par une nation quelconque. Le rôle de gendarme du monde, brièvement occupé par les États-Unis uniquement à cause de leur super-bombe fabriquée à partir des recherches de citoyens avec des noms comme Einstein, Fermi et Oppenheimer, dut très prochainement être partagé avec les Anglais, les Russes et même les Français, au fur et à mesure que ces nations s’équipèrent à leur tour avec la matraque nucléaire. Depuis la crise de Cuba, l’on entend toujours moins parler d’un gendarme international, et pour cause.

      • Boutté says:

        Les Anglais ne se sont pas équipés mais l’ont été par les USA, contrairement aux Russes et Français . Le cas d’Israël est un peu différent mais ‘aide des States ne leur fit jamais défaut.

  2. La bete de Daniel ,,ces crapules savaient que les japs feraient pearl harbourg ,,comme les tweens ,,et autres crimes de masse .Quand Dieu va intervennir ,,ces arrogants de ricains vont morfler .Depuis leur invasion de l amerique ils ont toujours ete en guerre ,massacre de civils ,,

    • Marc,
      “Dieu punit le monde par le moyen de la guerre.” Fatima
      Comment comprendre ?

    • claire says:

      ET les ricains sont même bien décidés a continuer toutes leur guerres !
      Surtout quand il s’agit de faire plaisir a israèl .

  3. Je constate en lisant les commentaires un anti-américanisme ridicule même grotesque qui efface tous les faits historiques dramatiques qui ont abouti à prendre la décision terrible d’utiliser la bombe atomique. Loin de moi toutes complaisances à l’égard des américains dont je n’apprécie nullement leur politique internationale. Mais je me révolte quand on triche vis à vis de faits historiques. Pour les ignorants qui écrivent n’importe quoi…..quels sont les faits: Bataille D’Iwo-Jima, une île ridicule avec une piste d’aviation: Jap! 20 703 morts, 1150 disparus pas de prisonniers. US: 6 800 morts mais 20 000 blessés. Bataille d’Okinawa: Jap: 77 000 à 110 000 morts+ 140 000 civils morts au total on considère côté japonais + de 250 000 morts (comptant les disparus) et les civils entre autres ceux forcés par les japonais à se suicider. US: 14 000 morts, 40 000 blessés. Alors on fait le bilan. Pour deux malheureuses îles on compte au total des deux camps entre 290 000 et 300 000 morts. Le bon sens évident conduit à penser qu’avec certitude la conquête du Japon allait se chiffrer par millions de victimes. L’entêtement des dirigeants japonais, alors qu’à l’évidence la guerre était perdue, a amené les américains à refuser de seulement tenter d’envahir le Japon. Hiroshima 75 000 morts….300 000 pour deux îles.!!!!!!!!!!!!!…..en plus cela n’a pas suffit il a fallu aussi ….Nagasaki………apprenez d’abord….commentez ensuite.!

  4. Eschyle 49 says:

    Pourquoi me censurez-vous ?

    • pamino says:

      C’est le plus court vers eschyléen que j‘aie jamais lu.

  5. Boutté says:

    Hiroshima puis Nagasaki . . . comme par hasard les deux villes japonaises avec de nombreux Chrétiens /