vote-for-brexit

Le Brexit est en tête selon les sondages publiés en Grande-Bretagne, hier, à la veille du référendum qui a lieu aujourd’hui.

Selon l’Institut Opinium, le front du Non à l’UE (Leave) est à 45% et celui du Oui (Remain) à 44%. Pour l’autre boîte de sondages, le Tns, Leave est à 43% contre 41% pour Remain.

L’effet domino du peut-être adieu britannique à l’Union Européenne pourrait augmenter les fronts anti-européens dans bien d’autres pays européens. C’est le cauchemar des euro-bureaucrates bruxellois et de tous les européïstes convaincus.

“L’angoisse la plus grande, admet le président du Conseil Européen, Donald Tusk, est qu’un éventuel résultat négatif finisse par renforcer les partis eurosceptiques dans tout le reste de l’Europe.”

Pour apeurer les Britanniques et donner un avertissement à ceux qui auraient des velléités de demander eux-aussi la sortie de l’UE, Jean-Claude Junker a menacé, hier, lors d’une conférence de presse à Bruxelles : “Il n’y aura plus de renégociations ni sur l’accord trouvé en février, ni négociations sur les traités. Qui est dehors, est dehors.”

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs
1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Les vaccins en question

Le livre choc de la biologiste Pamela Acker et préfacé par l’ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste des ARN messagers Alexandra Henrion-CAUDE.

Ce livre a été un énorme succès outre Atlantique. Aidez-nous à la diffuser !!!

%d blogueurs aiment cette page :