Barack Obama, président des Etats-Unis, avait déjà annoncé il y a quelques mois son intention de faire des jeux olympiques de Sotchi « une tribune » pour le lobby homosexuel.

Il vient de le confirmer en dévoilant ce mardi 17 décembre la composition de la délégation qui se rendra en Russie du 7 au 23 février.  On y retrouve la hockeyeuse Caitlin Cahow, qui se revendique lesbienne, mais aussi Billie Jean King, une sportive de… 70 printemps ! Pourquoi fait-elle partie de cette délégation ? Parce que cette ancienne joueuse de tennis est l’une des premières sportives de haut niveau à avoir proclamé publiquement son homosexualité. Le genre de caractéristique qui vaut désormais plus de reconnaissance que la Légion d’Honneur…

Bien entendu, parmi les médias du système, c’est l’euphorie. USA Today parle d’  « un coup de génie » du président américain qui a voulu manifester « son dégoût » pour la législation russe condamnant la propagande homosexuelle. On aimerait que nos confrères des « grands » médias s’interrogent plutôt sur le poids de ce lobby homosexuel qui parvient à dicter ses ordres aux chefs d’Etat occidentaux.

Rappelons que le premier ministre ukrainien avait expliqué ce week-end comment les accords proposés avec l’Union Européenne, et les subventions qui devaient les accompagner, étaient notamment conditionnés par un changement de législation de l’Ukraine afin de permettre le « mariage » des homosexuels.

Décidément, ce lobby homosexuel semble tout puissant parmi les politiciens euro-atlantistes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :