Mgr Charles Morerod est un évêque soit disant conservateur mais surtout caméléon : sa couleur change selon le décor. C’est donc lui, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, qui a été élu début septembre président de la conférence des évêques suisses.

Ce dominicain était donné très conservateur lorsqu’il fut nommé évêque le 3 novembre 2011 par Benoit XVI. Il avait été l’un des 4 experts désignés par le Vatican pour mener les discussions théologiques avec la Fraternité Saint-Pie X.

C’est ce pseudo conservateur qui refuse de parler de péché concernant l’homosexualité :

« Si on regarde les textes de la Bible, c’est effectivement ce qui ressort. Maintenant, comment interpréter ces écrits, ce n’est pas une question à laquelle on peut répondre en quelques instants. C’est un des nombreux objets qui sera discuté au synode des évêques cet automne. »

C’est également lui qui avait refusé de soutenir une votation visant à dérembourser l’avortement en Suisse,  sous prétexte que « cette initiative n’est pas assez claire sur les principes sur lesquels elle s’appuie ».

Cet épiscope caméléon est flanqué de Mgr Félix Gmür, homosexualiste notoire, président de Fastenopfer – une fondation dite catholique – qui a participé au financement d’un documentaire sur les militants homosexuels pseudo-« catholiques » au Ghana, Togo, Bénin, Nigeria et Cameroun.

Les évêques suisses n’ont pas manqué de rappeler dans leur communiqué que « l’Église accueille inconditionnellement chaque personne dans sa dignité intangible aux yeux de Dieu, indépendamment de son orientation sexuelle ».

Qui veut encore une “communion” avec cette Eglise qui n’est plus catholique ?

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :