Selon la BBC  des policiers camerounais ont fait un assaut sur une maison où ils ont libéré 71 enfants. Certains d’entre eux ont passé trois ans dans la maison, située aux abords de Ngaoundéré, chef-lieu de la région de l’Adamaoua, dans la partie nord du pays.

La maison appartient à un maître d’école coranique qui a été arrêté par les policiers

Selon les medias locaux, le propriétaire de la maison a déclaré que les parents ont volontairement envoyé leurs enfants dans « ce centre de redressement ».

Certains des enfants sont en mauvais état. Ils ont été soignés puis rendus à leurs familles. Outre  cela, ils ont découvert dix femmes affirme l’AFP.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Colloque sur Saint Joseph

Plus de 9h de conférences pour seulement 5.00 € ! Pourquoi s’en priver ?

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :