cardinal-burke-official-portrait-MPI

Medias-Presse.Info vous a livré un scoop francophone hier en annonçant le limogeage du Cardinal Burke par le Pape François. Cette nouvelle a laissé beaucoup de lecteurs incrédules. Nous confirmons pourtant les propos.

Le Cardinal Burke ne siègera plus à la Congrégation pour les Evêques, un poste qu’il occupait depuis 2009. Cette décision a bien été prise par le Pape lui-même, dans le cadre d’une vaste redistribution des fonctions au profit de l’aile la plus libérale.

Ils sont généralement 35 cardinaux et archevêques à composer cette congrégation très importante puisqu’elle conseille le Pape dans le choix des nouveaux évêques.

L’élimination du Cardinal Burke de cette congrégation crée l’effarement parmi les milieux catholiques conservateurs d’Amérique ainsi que dans mouvements pro-vie. Car elle apparaît comme une sanction de ses déclarations fermes en matière de protection de l’enfant à naître, ainsi que de l’institution du mariage.

Nul doute que cet effarement se propagera bientôt bien au-delà de l’Amérique du Nord lorsque cette information aura été assimilée.

Le Cardinal Burke est considéré par les vaticanistes comme un chef de file de l’aile conservatrice de l’Eglise Catholique. Il n’a jamais hésité à répéter ses prises de position publiques contre l’avortement et le « mariage » homosexuel. Ce faisant, il s’est montré tout simplement fidèle à la doctrine de l’Eglise dans ces domaines mais cela suffit déjà à être l’objet de bien des critiques.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :