bapteme_methodiste_du_carninal_o_malley-MPI

Le Cardinal Sean O’Malley était l’un des espoirs des catholiques conservateurs. Les communautés Ecclesia Dei s’enthousiasmaient que ce prélat ait célébré une messe de Requiem dans le rite latin traditionnel. Cela se passait il y a une quinzaine de mois à Washington. Depuis, les espoirs se sont envolés.

Notons que le cardinal O’Malley est le seul membre nord-américain du Cabinet que le pape François a formé pour le conseiller. 

Mais comment expliquer, comment justifier, comment accepter que le cardinal O’Malley se soit fait « ré-affirmer » son baptême avec une « onction » donnée par une femme pasteur méthodiste dans un temple protestant de Sudbury dans le Massachusetts ? Le journal local, le Patriot-Ledger, donne la parole à cette femme pasteur du culte méthodiste : «Ce qui m’a surprise n’était pas tellement que je lui administre  l’onction, c’est surtout qu’il a accepté de la recevoir de ma main – sur sa demande – , en tant que femme dans le ministère. »

Les faits se sont déroulés dans le cadre d’un service religieux de « l’église Méthodiste Unie de Sudbury » dont les fidèles ont été invités à recevoir une goutte d’eau « consacrée » sur leur front sur lequel il a été prononcé les mots suivants : « N’oubliez pas votre baptême et soyez reconnaissants. »

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :