La Loge Chevalier de la Barre du Grand Orient de France (GODF) organise le 7 décembre 2018 une conférence intitulée “La Laïcité à l’école – Quels enjeux ?”. L’un des deux intervenants n’est autre que Jean-Pierre Obin, inspecteur général de l’éducation nationale, professeur à la formation des maîtres. De quoi, une fois de plus, illustrer la mainmise de la franc-maçonnerie sur l’éducation nationale et l’école de la république.

Jean-Pierre Obin fut successivement maître de conférences de mécanique à l’université Joseph-Fourrier de Grenoble, chef de la mission de la formation et de la recherche en éducation du ministère de l’éducation nationale, adjoint au directeur général du Centre national de documentation pédagogique, conseiller technique au cabinet du secrétaire d’État chargé de l’enseignement technique Robert Chapuis. De 1990 à 2008 il a été inspecteur général de l’éducation nationale (groupe Établissements et vie scolaire) et, de 1993 à 2008 Professeur associé à l’Institut universitaire de formation des maîtres de Lyon. Il a fait depuis 2008 plusieurs missions d’expertise en Afrique. Il a été depuis 2010 chargé de cours à l’université de Cergy-Pontoise et à l’université de Versailles-St Quentin-en-Yvelines. Il a été membre de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et du Projet Aladin, et agit “pour de meilleures relations entre juifs et musulmans fondées sur la connaissance d’une histoire commune et d’une culture partagée”.

Jean-Pierre Obin s’est tout d’abord intéressé à l’organisation scolaire (sa thèse de doctorat a été publiée sous le titre La Crise de l’organisation scolaire), puis à la formation et à l’éthique professionnelle des enseignants et des chefs d’établissement, et plus récemment aux questions de carte scolaire, de mixité sociale et de laïcité.

Son nom est attaché à la “méthode Obin” de formation par l’analyse des situations professionnelles (ASP), ainsi qu’au “rapport Obin” de 2004 qui alertait le ministre de l’Éducation nationale sur “le développement, dans certains établissements scolaires, des atteintes à la laïcité, de l’antisémitisme, des contestations de certains enseignements par des élèves et de violences liées à la religion”.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. c’est une super occasion pour que les “locaux” de notre famille de pensée y aillent
    et posent de bonnes questions au moment du débat ..sans tabou

  2. Daniel Daflon says:

    Pour faire court: C’est un pro bambougnoule et un ennemi des vrais Français.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !