Le tweet que Frédéric Martel a effacé depuis nos réactions

Communiqué du Cercle National des Combattants

Monsieur Frédéric Martel, de France-Culture, s’est cru devoir émettre ce 9 février un tweet injurieux qui ne grandit pas son auteur.

Rappelons que Roger Holeindre fut résistant à 15 ans, âge auquel il s’empara sous le feu de deux mitrailleuses allemandes, qu’en Indochine et qu’en Algérie, il dirigea des partisans autochtones ainsi que des scouts musulmans qu’il aima et respecta toujours, et dont il parlait encore le jour de son décès.

Comment un « grand reporter » d’une radio d’Etat peut-il ainsi qualifier le salut scout de « salut nazi » ? Cet amalgame révèle une ignorance totale le la culture scoute. En effet, si l’auteur avait écouté l’homélie du Père Argouac’h puis le « Chant de la Promesse » qui retentissait au même moment, il aurait pu éviter de se vautrer dans le ridicule. Mais le ridicule ne tue pas, donc toutes le manipulations sont permises ! Comment peut-il faire croire que les proches du grand soldat (pour sa part ensuite vrai grand reporter) pourraient ainsi porter atteint à la mémoire de leur ami disparu ?

Roger avait souhaité des obsèques soient célébrées selon le rite dit « extraordinaire », autorisé par Rome. La paroisse St Roch n’a en aucun cas pris une position politique mais a simplement accédé à la demande du défunt et de sa famille.

Le Cercle National des Combattants est fier d’avoir organisé une si belle cérémonie en hommage à son président disparu et remercie les donateurs qui nous ont permis d’offrir à Roger Holeindre et à sa famille ce grand moment de recueillement et de prière.

Eric Vieux de Morzadec
Secrétaire général du CNC

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

5 commentaires

  1. Dans cette société pourrie ,pour arriver il faut se prostituer ,faire acte de soumission aux bizutages ,puis adhérer aux frères moloch ,faire montre de veulerie ,,allons donc nous étonner de la connerie crasse d un parvenu du système ,,,

  2. Je répète ce que j’ai déjà dit. Cette ordure de Martel sait très bien distinguer le salut scout du salut nazi. Il fait un amalgame volontaire comme toutes ces ordures de gauchistes pédés qui n’ont de cesse de salir nos convictions et notre foi. Ces ordures vont trop loin. Ce ne sont pas des adversaires loyaux que nous avons en face mais des ordures satanistes.

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    En tant qu’ancien scout je suis sidéré par l’ignorance de ce journaliste sur ce qu’est le scoutisme. En tant qu’ancien parachutiste je suis sidéré de l’amalgame fait entre les paras et le nazisme. Cela me touche d’autant plus que mon père, grand résistant avait été condamné à mort par les nazis et réussit à filer avant d’être arrêté. Je n’attend pas des leçons d’une mauviette, fut-elle s’appeler Martel. Lamentable image pour Radio France…

  4. Sancenay says:

    Tout cela est vrai chers amis, mais, sauf erreur de ma part, le salut scout traditionnel que j’ai pratiqué comme vous-même, c’est : bras cassé et dans l’axe des épaules.Pour le reste , il n’y a pas de quoi se mettre Martel en tête, le pitbull aboie,- à l’occasion tue- les chiens de meute passent pendant que Roger, notre fier ancien, poursuit sa route, loin devant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.