Comme nous l’avions déjà écrit et démontré, le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) est sous influence maçonnique, disposant même de sa propre fraternelle maçonnique, le cercle Iéna. C’est donc sans surprise, hormis chez les naïfs, que le CESE a décidé d’appeler à légaliser la « sédation profonde explicitement létale », doux euphémisme pour parler d’euthanasie.

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese), qui s’est saisi de la question du droit à l’euthanasie, a adopté mardi un avis appelant à légaliser la « sédation profonde explicitement létale » pour les personnes qui la demanderaient en fin de vie.
Cet avis, intitulé « Fin de vie : la France à l’heure des choix », adopté à 107 voix pour, 18 contre et 44 abstentions, prône de « pouvoir demander […] de recevoir, dans des conditions strictement définies, une sédation profonde expressément létale ».

Rappelons que plusieurs anciens “grands maîtres”, tels Daniel Keller, siègent au Conseil Economique, Social et Environnemental.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :