Chili – L’Europe n’a probablement pas conscience que le Chili est victime de la même propagande immigrationniste. Il y a ici les mêmes campagnes des mondialistes en faveur du multiculturalisme et de “l’égalité des genres”. Et l’extrême gauche chilienne utilise les mêmes slogans qu’en Europe. Et les mêmes causes produisant les mêmes effets, il y a aussi au Chili l’explosion d’une délinquance commise par des immigrés illégaux.

Cependant, le gouvernement chilien promet des expulsions.

Environ 2.000 étrangers en situation irrégulière au Chili, ayant des antécédents judiciaires ou purgeant une peine de prison, seront expulsés d’ici la fin de l’année, a annoncé lundi le gouvernement du président Sebastian Piñera.

Les expulsions ont commencé vendredi, dans le cadre d’un plan mis en place par le gouvernement chilien pour faire face à l’arrivée massive d’immigrés ces quatre dernières années, passés de 400.000 à plus de 1,1 million dans le pays.

La première étape du plan visera les étrangers qui, après avoir purgé leur peine de prison, seront expulsés du pays.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

5 commentaires

  1. Saint-Plaix says:

    Et Macron va les récupérer dans le cadre de l’opération Macroglio concoctée ce matin???

  2. Alexandre Sanguedolce says:

    Je ne crois pas que l’on pourra accuser les nostalgiques de Pinochet

  3. Daniel Daflon says:

    Les chiliens ont de la place près du cap Horn pour expulser ces indesirables: vie au grand air, air frais et vivifiant, la belle vie, quoi!

  4. balaninu20 says:

    Et en plus à Marseille, l’escale pour “contrôle technique” … et les interdits de séjour vont venir s’ajouter à ceux déjà existants… ha quelle est belle la rance !