skorzeny-otto

Le quotidien israélien Haaretz, dans son édition du week-end, affirme que le Colonel Otto Skorzeny, célèbre officier de la Waffen SS, aurait été recruté après-guerre par le Mossad, le service secret israélien.

Selon  Haaretz, en 1962, sur demande du Mossad, Otto Skorzeny aurait tué Heinz Krug, un scientifique allemand travaillant au programme d’armement égyptien.

Heinz Krug avait partie de l’équipe de Wernher von Braun. Skorzeny l’aurait exécuté dans une forêt près de Munich, après quoi son corps aurait été dissous à l’acide et enterré dans une fosse couverte de chaux. L’exécution aurait été coordonnée à distance par Yitzhak Shamir, à l’époque à la tête des opérations spéciales du Mossad, qui deviendra plus tard le Premier ministre d’Israël.

mossad-mpi

Les affirmations du journal israélien reposent sur des entretiens avec d’anciens officiers du Mossad et des personnes ayant accès à ses archives.

«Quand des alliances de court terme pouvaient se révéler utiles, les Israéliens étaient disposés à dîner avec le diable si cela semblait nécessaire», écrit Haaretz.

Otto Skorzeny est notamment connu pour avoir mené l’opération d’évasion de Mussolini en septembre 1943. Il avait été acquitté en 1947 des accusations de crimes de guerre. Selon Haaretz, le Mossad l’aurait approché en 1962. Skorzeny aurait accepté de collaborer à la condition (qui ne sera finalement pas remplie) de ne plus faire partie des anciens dignitaires du régime hitlérien traqués par les équipes de Simon Wiesenthal.

Ce recrutement du Colonel Skorzeny par les services secrets israéliens avait déjà été évoqué dans le livre Israel’s Secret Wars: A History of Israel’s Intelligence Services paru en 1991.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :