Le quotidien anglais The Telegraph a publié le 7 août dernier une étude officielle sur les décès survenus durant le pic de l’épidémie de coronavirus au Royaume-Uni : pour trois morts du Covid-19, il y a eu deux décès à cause du confinement :

« Les estimations, relate The Telegraph, montrent que 16000 personnes sont mortes du manque d’assistance médicale au 1er mai, tandis que le coronavirus en a tué 25000 au cours de la même période.

Les chiffres incluent 6 000 personnes qui  ne se sont pas présentées aux urgences au plus fort du confinement en raison de la peur de contracter le virus et du sentiment de devoir rester à la maison en raison du message “Restez à la maison, protégez le NHS, sauvez des vies”.   

De même, 10 000 personnes seraient  décédées dans des maisons de soins infirmiers en  raison d’une sortie prématurée de l’hôpital et de l’incapacité d’accéder aux soins intensifs.

[…]

Les nouvelles données, présentées à la mi-juillet au Groupe consultatif scientifique pour les urgences (Sage) du gouvernement, ont été calculées par le ministère de la Santé, l’Office des statistiques nationales (ONS), le département des statistiques du gouvernement et le ministère de l’Intérieur.

Le document estime également que 26 000 autres personnes pourraient mourir dans le prochain mois en raison des restrictions sanitaires.

[…]

Au cours des cinq prochaines années, 1 400 personnes devraient également mourir du cancer à cause d’un  diagnostic trop tardif.

[….]

Le professeur Neil Mortensen, président du Royal College of Surgeons of England, a averti que le service de santé “ne doit plus jamais être un service exclusivement destiné aux coronavirus” : “Nous devons d’abord traiter les patients les plus urgents sur le plan clinique, puis dès que possible ceux qui attendent depuis longtemps”, a-t-il déclaré. “La période allant jusqu’à août et septembre est vitale pour progresser avant que les pressions hivernales normales n’apparaissent.” »

C’est là où l’on se dit que l’OMS et les politiciens qui ont imposé le confinement n’ont pas ‘sauvé des vies’, bien au contraire…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

57 % 12698 € manquants

17 302 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :