L’ingérence de certaines organisations juives sionistes dans la vie politique européenne vient de franchir un nouveau pas. Le Congrès Juif Européen (CJE) a annoncé jeudi son intention d’engager des poursuites contre Reykjavic, capitale de l’Islande, au motif que cette ville a adopté mardi une résolution approuvant le boycott des produits israéliens.

Se faisant menaçant, Moshe Kantor, président du Congrès Juif Européen, a déclaré : “Le temps est venu pour les Juifs de faire comprendre aux détracteurs du seul Etat juif que leurs actes ne resteront pas sans réponses“.

Le Congrès Juif Européen, qui dispose d’un siège sur l’avenue des Champs-Elysées à Paris, est une antenne du  Congrès Juif Mondial.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :